Clôture du stage de formation en athlétisme : 21 nouveaux entraîneurs de niveau 1 pour la Fba

622

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre de son Plan stratégique de développement (Psd) du volet «Renforcement du capital humain», la Fédération béninoise d’athlétisme (Fba) a obtenu de la Solidarité olympique, sous le leadership du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben), le financement d’un stage de formation d’entraîneurs de niveau 1/Iaaf en athlétisme. Un stage qui a eu lieu du 9 au 20 décembre 2018 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo avec en apothéose, la remise des parchemins aux plus méritants.

- Advertisement -

Dirigé par les experts de l’Association internationale des Fédérations d’athlétisme (Iaaf), Achille Aïhou du Bénin en tant que Directeur du stage et Balikissou Tchakondoles (Togo), le stage a permis aux participants de combler un vide qui date depuis des années. Durant douze jours, les 23 stagiaires issus des six Ligues régionales du Bénin ont, non seulement renforcé leurs bagages techniques d’entraîneurs à la base mais aussi, se sont appesantis sur la théorie de l’entraînement et la pratique spécifiques de chacune des épreuves de l’athlétisme. Au terme de la formation pratique et théorique, 21 stagiaires sur les 23 ayant rigoureusement suivi ladite formation ont décroché leur sésame d’entraîneur de l’Iaaf/niveau 1. Pour la formatrice Balikissou Tchakondo, ce n’est souvent pas facile de passer ce genre de formation. Quant à Achille Aïhou, il a invité les récipiendaires à s’exercer sur le terrain afin de valoriser le diplôme qu’ils ont décroché. Le président de la Fba, Vierin Dégon, a exhorté les récipiendaires à travailler d’arrache-pied afin que les résultats des travaux se remarquent sur le terrain. Il a souligné que ces entraîneurs à travers leur parchemin sont entrés dans la base de données de l’Iaaf. Fernando Hessou, Secrétaire général du Cnos-Ben, représentant le président Julien Minavoa, s’est dit satisfait des résultats. Il a par ailleurs invité les récipiendaires à l’application des notions apprises. «C’est l’athlétisme béninois qui en sortira grandi», a-t-il conclu.

 

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite