Pour de joyeuses fêtes de fin d’année : Ebomaf descend dans des orphelinats

229

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Reconnue dans l’espace ouest africain pour ses performances dans le secteur des BTP, Ebomaf donne la preuve qu’elle est aussi une entreprise citoyenne et sociale. Elle a le sens du partage. Et c’est aussi cela le sens de la tournée nationale effectuée dans les orphelinats du Bénin, samedi 15 décembre dernier, pour communier avec les pensionnaires. Les bras chargés de vivres et de jouets, Rolad Da Hefa, représentant de l’entreprise a rendu heureux de centaines d’enfants à travers le Bénin. En cette période des fêtes de fin d’année, et sur initiative de la direction générale de Ebomaf, les orphelinats de Hêvié, Zê, Zinvié, Lokossa, Savalou et Djougou ont reçu, des sacs de riz, des cartons de spaghetti, des bidons d’huile et des jouets de divers types.

Pour le père Noel de circonstance, Roland Da Hefa, le bien-être des populations ainsi que celui des enfants, espoir du pays constituent une préoccupation majeure pour Ebomaf. « Pour Ebomaf, c’est inconcevable de passer ces périodes de fin d’année sans soutenir les plus démunis en l’occurrence les orphelins. Ce n’est pas parce qu’ils sont orphelins, qu’ils ne vont pas fêter comme les autres enfants du pays. A travers ce geste, Ebomaf leur permet de vivre Noël en recevant leurs cadeaux et de fêter le nouvel an avec leurs parents adoptifs en ayant de quoi manger comme dans tout autre ménage » ; a-t-il expliqué. Allant dans les détails, M. Da Hêfa s’est voulu on ne peut plus clair : « A travers cette activité, Ebomaf épouse l’objectif du projet ARCH (Assistance au renforcement du capital humain) qui est le gros levier de l’action sociale du Programme d’Action du gouvernement ». Partout où le représentant de Ebomaf et sa suite ont posé leurs valises remplies de cadeaux, que ça soit à l’orphelinat « La cité des anges » de Hêvié, à l’orphelinat « Amigos do serming » de Zê, La providence de Lokossa, dans les orphelinats « Aide et solidarité Bénin » de Savalou et « Notre Dame du bel amour Tè suba ganna » de Djougou, mercredi 19 et jeudi 20 décembre, c’était de l’étonnement mais en même temps de la joie sur les visages au regard de la consistance des dons. « Nous ne nous attendions pas à ça, nous voyons souvent les véhicules d’Ebomaf dans la circulation et on nous dit que c’est elle qui fait les routes. Mais aujourd’hui, nous les avons vu dans notre orphelinat, cela nous touche beaucoup », a laissé entendre, très émue, Amandine Adjiwanou, la secrétaire de l’orphelinat de Lokossa. «(…) C’est une entreprise qu’il faut accompagner et c’est pour cela que nous l’encourageons à continuer dans ce sens, car elle ne vient pas seulement chercher l’argent chez nous mais elle vient aussi nous assister dans nos difficultés » a dit en substance Nathanaël Sokpoekpe, chef de l’arrondissement de Hêvié. De la bouche des représentants des bénéficiaires, c’était des prières par ci, l’invocation de la grâce divine sur le PDG et les dirigeants de l’entreprise Ebomaf par là pour plus de prospérité partagée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite