Baromètre Matin Libre (du 14 au 21 Décembre 2018)

786

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

EN HAUSSE

Jean Claude Houssou, ministre de l’énergie

Les projets initiés dans son département pour améliorer l’offre énergétique, notamment, Maria Gléta, se poursuivent. La semaine dernière, Jean Claude Houssou a conduit une visite guidée sur le site de Maria Gléta2 avec plusieurs associations de consommateurs afin d’ôter leur doute sur le fait que les investissements faits ne seront pas un gouffre. Elles ont toutes apprécié l’initiative et saluer la vision du chef de l’Etat de réduire petit à petit la dépendance du Bénin en matière d’énergie.

Benjamin Hounkpatin, Ministre de la santé

Des hôpitaux ont été renforcés en équipements. On note aussi l’annonce de l’inauguration, les jours à venir, d’un nouveau service des urgences pédiatriques au CHU-MEL, la création d’un nouvel espace d’accueil des urgences pédiatriques au CNHU-HKM et la promesse de renforcement de ces services en ressources humaines qualifiées et doter en matériels médico-techniques adéquats

.

Bintou Chabi Adam, Ministre des affaires sociales

L’Ambassadeur du Royaume du Maroc près le Bénin, Rachid RGUIBI,en compagnie de la Ministre des affaires sociales BintouChabi Adam  a décerné vendredi dernier, des prix aux meilleurs apprenants pour promouvoir l’excellence en milieu scolaire. Très active sur le terrain, elle était aussi du côté de Bassila pour la cause des démunis. Pas plus tard qu’hier, Adam Bintou Taro a lancé un Guide alimentaire pour personnes de 3ème âge afin de pallier le déficit de vitamines et de sels minéraux dans les alimentations des personnes de plus de 65 ans.

.

Victor Topanou, ancien ministre

L’ancien Garde des sceaux de Boni Yayi a fait bonne impression lors du procès Icc-Service en cours à la Criet. Alors qu’il était déjà accusé par Guy Aplogan d’avoir encaissé  deux millions Fcfa, Victor Topanou a réussi à inverser la tendance au point d’amener son accusateur à changer de version. Il est même allé jusqu’à menacer Guy Aplogan de poursuite judiciaire s’il n’apporte pas la preuve qu’il lui a effectivement remis ladite somme. Ce dernier n’a eu d’autres choix que de revenir sur sa première déclaration et de confesser avoir plutôt remis l’argent à l’un des neveux de Victor Topanou.

 

.

Maitre Alain Orounla, avocat

Il est l’un des avocats des spoliés de Icc-Services. Me Alain Orounla, depuis le début du procès s’est fait remarquer par la qualité et la pertinence des questions qu’il adresse aux mis en cause et les sachants appelés à témoigner à la barre. Là où l’opinion juge plutôt orientées les questions de ses autres confrères, lui, reçoit plutôt des fleurs.

 

.

EN BAISSE

Gilbert Dèhou Malé, D/Fac

Le Directeur général du Fonds des arts et la culture est critiqué par les acteurs, promoteurs et entrepreneurs culturels. Il est dit de lui au sein du monde artistique que contrairement à ce qui était attendu, il n’y a pas une amélioration dans la gestion du fonds.  On entend beaucoup d’allégations sur la destination du Fonds.

 

.

Mahougnon Kakpo, Mestfp 

Spécialiste des rétropédalages, le ministre  de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, MahougnonKakpo, n’est peut-être pas loin de répéter cette habitude quant à sa décision d’évaluer intellectuellement et pédagogiquement les enseignants du secondaire. Et pour l’instant, il s’agit juste d’un report à une date ultérieure dans l’Atlantique. L’autorité ministérielle démontre une fois encore son incapacité à faire face promptement aux problèmes de l’enseignement secondaire et technique et surtout à contenir et gérer les crises.

 

.

Salimane Karimou, Memp    

La troisième session du conseil sectoriel pour le dialogue social n’a pas été saisie par le ministre des enseignements maternel et primaire (Memp), Salimane Karimou pour poser des actes rassurants dans le sous-secteur. Bien au contraire, le sort des éducateurs et enseignants communautaires semble avoir été scellé par la décision de ne pas procéder à leur reversement. De plus, le Syndicat national des enseignants du primaire et de la maternelle (Synaprim) entend toujours lutter aux côtés des enseignants du secondaire pour le boycott de l’évaluation intellectuelle et pédagogique.

Pascal Irénée Koupaki

Il était le premier sachant appelé à la barre dans cette rocambolesque affaire de Icc-Services. L’ancien ministre de Boni Yayi a essayé de nier toute responsabilité, plus encore celle même passive du gouvernement auquel il appartenait au moment des faits. La communication qui a suivi son passage dans les journaux et sur la toile a plutôt produit l’effet contraire. Dans l’opinion, c’est comme si on veut coûte que coûte laver Pascal Irénée Koupaki de tout soupçon dans cette affaire.

Armand Zinzindohoué

Pour beaucoup de personnes qui connaissent plus ou moins le dossier Icc-Services, les déclarations actuelles de l’ex ministre Armand Zinzindohoué sont en contradiction avec ce qu’il aurait lui-même déclaré devant l’ancien haut commandement. Armand Zinzindohoueréfute toute responsabilité même passive dans cette affaire et se présente en victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite