Maître et Disciple de la Socio-Anthropologie : Les Professeurs Aguessy et Tingbé-Azalou honorés

401

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le premier, professeur honoraire Honorat Aguessy, est considéré comme le père de la Socio-Anthropologie béninoise. Le second, Albert Tingbé-Azalou, professeur titulaire des Universités du Camès de Sociologie-Anthropologie, est considéré comme le disciple le plus accompli du premier. Ces deux grands noms connus de tout étudiant en général et des étudiants en Sociologie-Anthropologie en particulier étaient à l’honneur hier, mercredi 19 décembre 2018, à l’Infosec de Cotonou. Une initiative d’un groupe de docteurs, doctorants, masters et masterants du  professeur Albert Tingbé-Azalou qui ont voulu lui témoigner leur reconnaissance et leur gratitude.

Les hommages pleuvent sur le professeur Albert Tingbé-Azalou depuis le 1er octobre 2018 où il a fait valoir ses droits à la retraite. Mais la cérémonie de reconnaissance et de mérite organisée par un groupe de docteurs, doctorants, masters, masterants est particulière en ce sens qu’elle célèbre de leur vivant à la fois le maître et son disciple.

Dans son mot de bienvenue, la porte-parole du comité d’organisation Dr Elijan B. Abigueltrouve en cette journée, une volonté marquée de rompre avec la tradition qui consiste à faire des discours élogieux devant des dépouilles mortelles. Ceci d’autant plus qu’il s’agit de personnes qui ont tracé le chemin et tendu la main à des néophytes fragiles et sans défense devenus par leurs soins de vaillants et braves combattants pour booster hors du Bénin les méfaits de l’ignorance. Après une prière dirigée de mains de maître par Silvain Adoho alias maître Bobos, le professeur Albert Tingbé-Azalou a pris la parole pour rendre un émouvant hommage à son maître, le professeur Honorat Aguessy. Grand homme soucieux de la formation des jeunes au Bénin et ailleurs, le professeur Honorat Aguessy est aux yeux de son disciple un homme multidimensionnel, altruiste et fortement dévoué à ses étudiants. La preuve est qu’à 84 ans, il participe encore à de nombreux soutenances de thèse parfois à ses propres frais, a fait remarquer le professeur Albert Tingbé-Azalou. Il s’en est suivi des témoignages sur la vie et l’œuvre des heureux du jour. Que cela soit les anciens ministres Nassirou Arifari Bako, Jean-Marie Ehuzu, le chef du département de Socio-Anthropologie Charles Babadjilé, la vice-doyenne de la Flash et autres, chacun est passé au pupitre dire comment il a été marqué dans sa vie, dans ses études par les enseignements des professeurs Honorat Aguessy et Albert Tingbé Azalou. « Durant ces 40 années de vie au service du Bénin, le professeur Tingbé Azalou s’est comporté comme un ami, un tuteur,  et un père pour ses étudiants », a reconnu Dr Rodrigue Montcho, 1er assistant du professeur Tingbé Azalou dans son discours d’hommage. Après la remise des présents et une attestation de reconnaissance, les heureux du jour ont témoigné toute leur gratitude à leurs étudiants à qui ils n’ont pas manqué de prodiguer encore de sages conseils.

 

Bertrand HOUANHO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite