Spectacle de présentation de l’œuvre « Egolo » : Kèmy met son public au bord de l’euphorie

487

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans une ambiance débordante, avec un timbre vocal visiblement conquérant, la vedette Oluwa Kèmy a fait découvrir les titres de sa nouvelle production musicale, la 5è de sa carrière, intitulée « Egolo ». Le show consacrant la sortie officielle s’est déroulé dans les murs  du Concerto à Akpakpa, le dimanche 16 décembre 2018.

Les premiers fans et spectateurs se sont bousculés pour s’offrir leurs billets d’entrée dès 15 heures. L’objectif est de tout faire pour ne pas se faire conter l’événement et aussi pour vivre le spectacle qui est annoncé depuis des mois.  Et ce sont eux qui ont raison.  A l’entrée des lieux, la cabine technique est déjà au point, distillant certaines sonorités en avant-goût. Au loin, le podium brillait déjà de mille feux, sous l’emprise des jeux de lumières installées un peu partout. La scène est embellie de deux géants écrans led, de quoi assurer la diffusion en direct du spectacle.Pour donner de la saveur, une kyrielle d’artiste en herbe s’est succédé sur le podium pour lancer les signaux de la grande flamme qui allait embraser. Puis s’en suit les artistes annoncés sur l’affiche. De Emecy à Yvan, en passant par Sergie, Galaxy, Charly Charlot, Dean Weezi, Nikanor, Belmonde-Z Métok, etc., la chaleur produite par le public  était forte et impressionnante. Néanmoins on lit visiblement dans leurs yeux, une impatience de voir rapidement se présenter la vedette qui est à l’honneur, Oluwa Kêmy. Et c’est justement après la prestation d’Yvan que l’animatrice Edwige Klutse annonce l’entrée de Noëlie Adotin, alias Oluwa Kèmy, accompagnée de ses danseurs. Avec les célèbres sonorités à savoir « Ma beauté », « Evolution », « Je t’aime à la folie », « Merci mon Roi », Kèmy fait exploser les locaux du Concerto, avant d’enchaîner quelques titres du répertoire du nouvel opus : « I love you », « Sounoutchigan », « Africadancer », « Nouvivi », « Je l’aime », « Molomolo », « Critiquer », « Aguété » « A non fôdji », «Egolo », pendant près de deux (02) heures d’horloge.Eraste Féridjimi Agossou, Aliou Le Jaguar, Rabbi Tan, Kéta Paul et plusieurs autres producteurs ont soutenu l’artiste lors de sa prestation. A en croire Efoé La Joie, Manager de l’artiste, ce spectacle n’est qu’une prémice qui vient donner le signal de ce qui est en téléchargement avant l’entame de la  tournée nationale dans huit (08) villes du Bénin. En terme clair, un autre spectacle de titan est en cours de préparation.

Teddy GANDIGBE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite