Pour travailler dans des meilleures conditions : Octavic-Bénin et Unacotavib inaugurent leur siège

1 460

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans l’optique de travailler dans les meilleures conditions, l’Organisation des conducteurs de taxi-ville des communes du Bénin (Octavic-Bénin) et  l’Union nationale des conducteurs de taxi-ville et inter urbain du Bénin (Unacotavib) ont ensemble, conjugué leurs efforts pour se doter d’un siège commun. L’inauguration a eu lieu, samedi 15 décembre 2018, en présence de plusieurs syndiqués et devant de  nombreux syndicats amis et de la structure faîtière qu’est le Collectif des syndicats des conducteurs, transporteurs et assimilés du Bénin (Cosycotrab) avec à sa tête son président Noël Guedessi.

Situé au marché Dantokpa, en face de l’immeuble Cdpa, le joyau est composé de deux bureaux pour les Secrétaires généraux, d’un bureau pour les différents chefs sessions, d’un bureau de la trésorerie, d’un bureau du secrétariat administratif et d’un Hall pour les réunions sans oublier les toilettes. Pour Abraham Agboakounou de Octavic-Bénin, ce local servira non seulement, au bon fonctionnement de leurs activités (abriter leurs différentes réunions  et formations) mais aussi, permettra aux conducteurs d’éviter les difficultés d’accès à leurs responsables afin de résoudre les problèmes conflictuels qui naissent parfois entre clients et conducteurs. «Ce siège sonne comme un nouveau départ dans la lutte de l’émergence du transport urbain», a fait savoir Abraham Agboakounou, qui n’a pas manqué de remercier les autorités à divers niveaux qui ne cessent de les accompagner pour la renaissance de Taxi-ville. Pour sa part, Gérard Adaïtcha de l’Unacotavib a invité leurs syndiqués à leur faire plus confiance afin que leur vision de développement du secteur soit une réalité. Quant au président Noël Guedessi du Cosycotrab, il a salué l’effort des deux secrétaires généraux, notamment le tout nouveau Abraham Agboakounou, qui est porté à la tête de l’Octavic-Bénin le 18 octobre dernier pour un mandat de cinq ans. Il a, par la suite, exhorté les uns et les autres aux respects des codes de la route.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite