2e édition de Café RSE : Eco-Bénin pour une Responsabilité sociale et environnementale des entreprises

202

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Organisation non gouvernementale Eco-Bénin, en partenariat avec RSE Bénin et autres, a organisé la deuxième édition de Café RSE. Consacré à des échanges sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, il a mis en scène les entreprises béninoises CIMBENIN et ATC Bois. C’était à l’hôtel Azalai à Cotonou.

Le Café RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) est une tribune d’échanges qui permet aux entreprises, de partager les bonnes pratiques d’engagement social et environnemental. L’intérêt est de contribuer à conserver l’environnement et les ressources dont il dépend, au regard des nombreux services éco systémiques fournis par cette biodiversité. En effet, les entreprises dépendent et/ou impactent des ressources naturelles et Biens publics mondiaux (l’eau, la sécurité alimentaire, la biodiversité et la résilience aux changements climatiques). Cet état de choses nécessite une implication dynamique dans la gestion des enjeux sociaux et environnementaux tels qu’indiqués dans les Objectifs de développement durable (Odd). Café RSE offre donc l’opportunité aux entreprises ayant des actions RSE, de venir les présenter dans un cadre convivial. La finalité est de favoriser à terme, la mise en place d’une plate-forme et d’acteurs engagés dans la RSE qui signeront la charte RSE élaborée à cet effet, ainsi que la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des entreprises pour une planification à moyen et long terme de leurs actions RSE.

Pour une Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises

 

Selon la responsable chargée du suivi-évaluation de l’Ong Eco-Bénin, Sylvie Noumonvi, cette initiative d’engagement de la Responsabilité Sociale et Environnementale ne cherche pas à donner bonne conscience  aux entreprises, mais se veut plutôt un levier d’innovation et de transformation pour l’entreprise. Elle se veut à l’en croire, un outil de dialogue, de retour d’expérience et d’impact, mais aussi avant tout un esprit, une démarche, une façon différente de faire des investissements en tenant compte des valeurs partagées . Elle ne sera donc crédible et ne prendra son sens que lorsqu’elle permet à l’entreprise d’avoir un impact positif et durable aussi bien sur l’agenda du développement durable, que sur ses propres priorités et stratégies opérationnelles. Pour le représentant des entreprises participantes, Côme Aho, quelle que soit la nature  d’une entreprise, ses activités ont un impact sur la société et sur l’environnement. D’où l’importance de l’initiative qui permet aux entreprises, le partage des bonnes pratiques mises en place en leur sein. Il a exhorté à la pérennisation de l’œuvre. Quant au représentant du ministre du cadre de vie, Huges Ahowessou, il a lui aussi salué l’initiative qui permettra une gestion rationnelle des ressources dont dispose le Bénin pour le Bien-être de la population. Il a assuré les organisateurs du soutien du ministère du cadre de vie. La rencontre s’est poursuivie avec des échanges nourris autour des initiatives RSE présentées par les représentants des entreprises CIMBENIN et ATC Bois, ainsi que la communication de la Fondatrice RSE-PED (France) sur les « Filières responsables et devoirs de vigilance des entreprises ».

 

Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite