Matérialisation de l’appui du gouvernement béninois aux Epes : L’Isma, premier bénéficiaire

842

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(La formation des formateurs de l’Isma en Belgique se précise)

L’accompagnement que le gouvernement béninois apporte aux Etablissements privés d’enseignement supérieur (Epes) en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement au Bénin, se matérialise avec l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma).

C’est dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Bénin et la Belgique, qu’un projet de l’Isma a été soumis par le gouvernement béninois à la Belgique en vue d’assurer la formation des formateurs de l’Isma en Belgique. Ainsi, à la faveur de la 6ème réunion de la Commission mixte permanente instituée par l’Accord de coopération signé le 28 janvier 1999 entre la Communauté française de Belgique, la Région wallonne, la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale et la République du Bénin, le dossier de l’Isma a été étudié. Et, par une notification officielle, la partie belge a informé les Ecoles partenaires de l’Isma qui assureront la formation des formateurs, que le projet de l’Isma a été élu pour être subventionné par la Belgique sur trois ans, c’est-à-dire de 2019 à 2021. A cet effet, les enseignants de l’Isma bénéficieront, sur financement intégral de la Wallonie-Bruxelles International, d’une formation des formateurs au cours de dix neuf (19) missions réparties ainsi qu’il suit :

 

– quatre (4) missions de 14 jours en Belgique en 2019,

– Six (6) missions de 14 jours en Belgique en 2020,

– Six (6) missions de 14 jours en Belgique en 2021

– et Trois (3) missions de sept (7) jours au Bénin en 2021.

 

L’objectif de cette subvention est de renforcer les capacités  des professeurs de l’Isma dans la perspective de faire de l’enseignement des métiers de l’audiovisuel, une  des clés de voûte de l’essor d’une industrie culturelle compétitive, porteuse de croissance économique, d’activités, d’emploi et de reconnaissance de l’identité et de la diversité culturelle au niveau local et international.

Au Bénin, les deux coordonnateurs du projet de l’Isma sont le Ministère des Affaires étrangères et de la coopération et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. L’Isma témoigne sa reconnaissance au gouvernement béninois qui a accepté de présenter son projet à l’occasion de la 6ème réunion de la Commission de coopération entre le Bénin et la Belgique. C’est bien la preuve que l’accompagnement des Etablissements privés d’enseignement supérieur est devenu une réalité qui améliorera la qualité de l’enseignement supérieur au Bénin.

Aussi, l’Isma exprime-t-il sa reconnaissance à la Wallonie-Bruxelles International qui apporte un appui de taille aux pays africains à travers le programme spécifique : Culture, Patrimoine et Tourisme.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite