Programme Mobile money for the poor (MM4P/Uncdf) : Des journalistes à l’école de la finance digitale

637

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Mobile money for the poor (MM4P), l’Agence d’investissement des Nations unies (Uncdf) a convié mercredi, 12 décembre 2018, environ une vingtaine de journalistes béninois à une séance de formation sur la finance digitale et l’inclusion financière. Cet atelier qui s’est déroulé dans les locaux du Pnud à Cotonou a permis aux professionnels des médias de s’approprier les concepts clés de la finance digitale ainsi que les avantages. Ceci, afin de contribuer à l’avènement de la monnaie électronique au Bénin…

Officiellement lancé au Bénin en octobre 2015, le programme Mobile money for the poor (MM4P) vise à aider les prestataires de services financiers via la finance digitale (banque à distance et monnaie électronique), à améliorer les produits et services proposés aux ménages ruraux et à faible revenu. Mis en œuvre dans neuf pays africains dont le Bénin, ce programme avec le concours des médias, devra permettre de faciliter l’accès aux capitaux publics et privés pour les populations démunies. Ainsi, au cours de la formation des journalistes sur les fondamentaux de la finance digitale, l’implication des médias dans la sensibilisation et la diffusion des vraies informations a été sollicitée. Dans un échange interactif, les professionnels des médias se sont appropriés la notion de la finance digitale, les concepts clés (banque à distance, mobile banking, mobile money, porte-monnaie électronique, agencybanking, l’écosystème mobile money),  les composantes du programme MM4P, les services financiers etc. Définie comme l’ensemble des services financiers développés à partir des moyens de transactions électroniques, la finance digitale reste un défi de développement en Afrique. Un défi que le pool naissant de journalistes entend contribuer à relever. Pour les formateurs Bery Kandji et Jamelino Akogbéto, la finance digitale présente suffisamment d’avantages pour toutes les parties prenantes dont les populations vulnérables. Et dans sa vision de contribuer à rendre les économies digitales plus inclusives et permettre à chaque personne d’améliorer son bien-être et de prospérer, l’Uncdf a cerné le rôle important des médias dans la sensibilisation des populations vulnérables. Par contre, si des paliers ont été franchis quant au développement de la finance digitale, il faut déplorer le fait que le Bénin soit le seul pays dans l’espace Uemoa à ne pas adopter le paiement mobile money pour les factures d’électricité et d’eau.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite