Meeting annoncé des Républicains à Porto-Novo : Le Prd bientôt défié dans son fief

1 152

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

On l’a dit ! Entre mouvanciers, la bataille sera rude avant et pendant la campagne pour les législatives de 2019. Il n’aura pas de match amical même entre Blocs qui se disent jumeaux c’est-à-dire Républicain et Progressiste. Imaginez alors ce que ça sera avec les autres blocs qui ont décidé de voler de leurs propres ailes tout en se réclamant de la Mouvance. Il ne leur sera fait aucun cadeau. Et déjà, entre Républicains et Prd, la bataille s’annonce épique.

Après son congrès à Parakou le week-end dernier le Bloc Républicain projette un meeting à Porto-Novo le samedi 22 décembre prochain. Bien entendu, tout parti politique a le droit de faire meeting partout sur l’étendue du territoire national. Mais le choix de Porto-Novo juste après le congrès de Parakou a quelque chose de particulier. Porto-Novo, qu’on veuille ou non, reste le bastion du Prd, le parti de Me Adrien Houngbédji. Celui-là même qui, au dernier moment, s’est retiré du Bloc Républicain pour faire bloc à part. On a constaté  qu’aussitôt après le retrait du Prd du Bloc Républicain, certaines personnalités, leaders politiques de Porto-Novo, qui étaient annoncées du côté des Progressistes, ont subitement rejoint les Républicains. Le meeting de Porto-Novo sera pour ces leaders un test grandeur nature. Jean Michel Abimbola, François Abiola, Adidjatou Mathys et autres essayeront de mesurer leur popularité dans un fief acquis au Prd. La différence ici, c’est qu’ils viendront vendre le même produit que Me Adrien Houngbédji. Mais le discours ne sera pas le même. Ils essayeront de montrer aux populations qui défend le plus les idéaux de Patrice Talon. Est-ce celui qui a refusé de fondre son parti dans l’un des deux blocs du chef de l’Etat, ou eux qui ont accepté suivre à la lettre la vision de la réforme du système partisan telle que voulue par le chef de l’Etat. Qu’on le veuille ou non, ce meeting est contre les intérêts du Prd qu’ils tenteront d’ébranler dans son fief. Et ce n’est qu’un avant-goût de ce va être la campagne proprement dite.

B.H.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite