Pour une meilleure et franche collaboration : La Cnss et les collectivités locales se donnent la main

267

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les étapes des départements du Mono/Couffo, de l’Ouémé/Plateau et de l’Atlantique/Littoral ont mis un terme à la tournée initiée par la Direction générale de la Caisse nationale de sécurité sociale(Cnss) et dont le but est de sensibiliser les responsables des collectivités locales, les receveurs percepteurs et les receveurs des finances sur la nécessité de payer à bonne date les cotisations sociales et surtout les arriérés de cotisations.

Après les départements de l’Atacora/Donga le 14 novembre 2018, ceux du Borgou/Alibori le 15 novembre 2018 et ceux du Zou/Collines le 21 novembre 2018 c’est au tour des collectivités locales des départements du Mono/Couffo d’accueillir la délégation de la Cnss conduite par son directeur général adjoint, Aliou Ogoutolou. C’est la salle de conférence de la mairie de Comé qui a servi de cadre à ces échanges qui ont eu lieu le lundi 3 décembre dernier. Dans son mot introductif, le directeur général adjoint a fait savoir que ces rencontres sont initiées dans le but d’échanger avec les responsables des collectivités locales et les autres sur ce qu’ils savent déjà en vue de favoriser  non seulement le bon recouvrement des cotisations mais aussi de permettre à la Cnss de jouer convenablement son rôle de payeur des cotisations sociales. Pour le Préfet du Couffo, Christophe Mègbédji, c’est une activité éminemment importante pour les collectivités locales qui sont des partenaires privilégiés de la Cnss. C’est pourquoi, il a dit toute sa gratitude à la Cnss pour avoir initié une telle rencontre afin que les deux partenaires se parlent à cœur ouvert pour que des solutions soient trouvées aux dysfonctionnements et que la carrière des agents des collectivités locales soit mieux gérée.

Comme dans les autres départements déjà parcourus par l’équipe de la Cnss, l’assistance a eu droit à plusieurs communications présentées par le directeur général adjoint, la directrice du Recouvrement et des chefs service à divers  niveaux de la Cnss. Il s’agit de : Régime général de sécurité sociale ; l’immatriculation des employeurs et affiliation des travailleurs ; Eléments constitutifs de l’assiette des cotisations ; déclaration nominative de salaires et paiement des cotisations sociales ; utilité des archives de la Cnss et des collectivités locales dans le processus de  liquidation des prestations de sécurité sociale ; les diverses prestations servies par la Cnss et quelques indications sur  la tenue des comptes cotisants des employeurs. De ces communications, on retient que les travailleurs des collectivités locales ne déclarent pas leurs primes dans l’assiette de cotisation. Ce qui est une mauvaise chose. Ils sont donc invités à faire des cotisations sur l’ensemble de leurs rémunérations y compris les primes. « Si la déclaration nominative n’est pas bien faite, le travailleur ne pourra pas bénéficier d’une pension en fin de carrière », a  fait remarquer la directrice du Recouvrement pour insister sur le caractère très important de la déclaration nominative dans la reconstitution de la carrière de l’employé.

Le moment de vérité a été celui des questions-réponses. C’est à cette étape que les deux parties se sont parlé un langage de vérité. Tout ce qui ne va pas bien de part et d’autre a été exposé. Etant des partenaires, la Cnss et les collectivités locales ont pris l’engagement, chacun en ce qui le concerne, de jouer sa partition pour un nouveau partenariat plus fructueux pour chacun et tous.

 

Les autres étapes du périple

 

Mercredi 4 décembre 2018, lieu salle de conférence de la mairie de Pobè. Les acteurs sont les mêmes que dans les autres départements à la différence que ceux-ci proviennent des départements de l’Ouémé et du Plateau. A ce niveau aussi, les récriminations des collectivités locales sont les mêmes que celles des autres départements déjà parcourus. Les réponses de l’équipe de la Cnss conduite par la directrice du Recouvrement aux différentes préoccupations des participants ne sont pas aussi différentes de celles déjà données ailleurs. Le lendemain, jeudi 5 décembre dernier, c’est la salle polyvalente de la direction générale de la Cnss qui a accueilli l’étape des départements de l’Atlantique et du Littoral mettant ainsi fin à ces séances de sensibilisation initiées depuis plusieurs semaines par la Direction générale de la Cnss au profit des collectivités locales sur toute l’étendue du territoire national avec comme leitmotiv, « Plus rien ne sera comme avant dans le mariage Cnss-collectivités locales ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite