Le Bulletin de notes du Gouvernement (08.12.18)

629

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Adidjatou Mathys, Mtfp : 09/20

Rien n’a bougé chez Adidjatou Mathys. La situation des enseignants vacataires déteint sur les prouesses du ministre du travail et de la fonction publique. Outre les multiples réformes engagées pour la modernisation de l’administration publique notamment la dématérialisation des actes d’avancement d’échelon des agents de l’Etat, la réalisation de l’interconnexion entre la Dgfp/Mtfp et la Dgb/Mef pour l’échange de données électroniques n’a pas permis de solutionner dans les meilleurs délais le traitement des émoluments des enseignants vacataires. Cependant, la réussite de l’organisation à Cotonou de la réunion des experts des Etats membres de l’Observatoire des Fonctions publiques africaines (Ofpa) et la 11e session de la Conférence des ministres en charge de la Fonction publique de l’institution restent des points forts.

Oswald Homeky, Mtcs : 12/20

Le ministre des Sport a tenu le pari de l’organisation de la 2e édition du Gala des Champions. Soirée au cours de laquelle les ambassadeurs béninois qui ont défendu les couleurs nationales en remportant des médailles ont été distingués sous les regards des gloires du football africain et européen. Dans la foulée, il a retiré les Ecureuils juniors de la compétition Ufoa-U20 alors que, le Bénin entre temps engagé s’est retiré par l’entremise de la Fbf lorsque l’Ufoa a fait savoir qu’il y aura un possible test de l’Irm. Mais 24 heures après, la Fbf réengage l’équipe lorsque l’Ufoa est revenue sur sa décision. Le ministre Oswald Homeky a  donc voulu éviter un autre scandale.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou : 12/20

La ministre de l’Economie numérique a amené la présidente d’Estonie et sa délégation à visiter des Startup. L’hôte du Bénin a pu toucher du doigt et apprécier les efforts qui se font dans le domaine du numérique. Tout chose à l’actif du ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou

Benjamin Hounkpatin : 12/20

On retient sa visite dans la zone sanitaire des 3A: Adjarra-Avrankou-Akpro Missérété. Ceci, pour constater de visu la triste réalité que vivent les populations de cette zone sur le plan sanitaire. Il est espéré, que cette descente ne soit pas une autre de trop.

Modeste Kérékou : 12/20

L’homme était à la cérémonie de sortie de la 5ème promotion des jeunes leaders du programme “Jeune leader de  Friedrich Ebert”. Il a salué cette initiative de la fondation donc l’objectif est de former des jeunes au leadership pour une relève qualitativement aguerrie face aux nombreux défis qui se présentent dans tous les secteurs.

Jean-Claude Houssou, Ministre de l’énergie : 10/20

Le ministre de l’Energie Jean Claude Houssou n’a pas pu maintenir cette semaine le cap. Des coupures incessantes d’électricité ont annihilé les efforts faits dans le domaine de l’énergie et reconnus la semaine dernière. Dona Jean-Claude Houssou doit redoubler d’ardeur pour épargner les populations du spectre des délestages sauvages en cette fin d’année.

Salimane Karimou, Memp : 8/20

C’est le statu que chez le ministre Salimane Karimou. Le problème de manque criard d’enseignants, de salles de classe et d’immobiliers dans le sous-secteur persiste et le ministre des enseignements maternel et primaire (Memp) n’a toujours pas amorcé une action concrète. Ce qui maintient le ministre en baisse dans notre baromètre… L’autorité ministérielle est donc attendue sur plusieurs chantiers, autre que la politique.

Mahougnon Kakpo, Mestfp : 7/20

Indifférent aux cris de détresse des enseignants vacataires qui réclament le paiement des arriérés de leurs émoluments, la situation se détériore un peu plus chez le ministre   de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo. Et pour preuve, outre les menaces d’embargo sur les copies des devoirs dans le département du Plateau et autres mouvements d’humeur dans le zou et autres localités du pays, les enseignants vacataires menacent déjà d’aller en grève de 120 heures dès lundi prochain et ce, par tacite reconduction. Et la dernière décision d’évaluation du personnel enseignant, même pertinente, pourrait être mal accueillie.

Marie Odile Attanasso, Mesrs : 7/20

Le ton est monté et l’ambiance est plus tendue entre le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Odile Attanasso et l’Intersyndicale des enseignants du supérieur. Dans une déclaration rendue publique, l’Intersyndicale remet en cause les réformes notamment celle portant suspension des élections rectorales, décanales et autres. A cela s’ajoute la grogne des étudiants au sujet des frais d’inscription dans les universités nationales du Bénin et les remous qu’a suscités la dernière publication de la liste des Établissements privés d’enseignement supérieur (Epes).

Bintou Chabi Adam Taro, Ministre de la famille, des affaires sociales : 7/20

Statu quo aussi chez la ministre de la Famille et des affaires sociales. Même les 16 jours d’activisme sur les violences basées sur le genre n’ont pas réussi à mettre sous les feux de la rampe Bintou Chabi Adam Taro. Autre que les dons, elle aurait pu profiter de ce créneau pour quelques actions concrètes.

José Didier Tonato, Mcvdd : 07/20

Toute cette semaine, on n’a pas vu le ministre du Cadre de vie. Certes, cela n’est pas synonyme d’absence d’actions. Des choses se font. Seulement on aurait voulu un peu plus de lumière sur le démarrage effectif des grands chantiers du Pag dans le domaine du cadre de vie.

Cossi Gaston Dossouhoui, Ministre de l’Agriculture : 10/20

Le ministre Gaston Dossouhoui continue certainement de mettre en œuvre le Programme d’action du gouvernement dans le secteur de l’agriculture même si c’est hors caméra. Après la mise en place du Fonds national pour le développement agricole (Fnda), il est peut-être temps que lumière soit faite sur les premiers projets soumis au financement du fonds.

Barnabé Z. Dassigli, Mdgl : 8/20

Très actif sur le terrain politique, Barnabé Dassigli était aux premières loges au congrès constitutif de l’Union progressiste à laquelle son parti a adhéré. Par contre, pour ce qui s’agit des activités relevant de son ministère, c’est le calme plat.

Séverin Quenum, Garde des sceaux : 09/20

C’est une petite prouesse du gouvernement dont le ministre Sévérin Quenum peut tirer avantage. L’Ecole de formation des professions judiciaires (Efpj)  tant attendue a été lancée cette semaine. Me Sévérin Quenum a parachevé l’œuvre entamée sous son prédécesseur Joseph Djogbénou. Une bonne nouvelle qui devrait donner la joie à plusieurs agents permanents de l’Etat recrutés et qui attendaient toujours d’être formés.

Fortuné Alain Nouatin, Ministre délégué chargé de la défense nationale : 07/20

Le ministre Alain Nouatin a été aperçu aux côtés des troupes dans le cadre des manœuvres militaires en cours dans le département de l’Alibori. La Grande muette étant soumise à la politique de secret, il faut espérer que les seules activités du ministre ne se résoudront pas à ces descentes pour soutenir les troupes en exercice de simulation.

Romuald Wadagni, Mef : 8/20

C’est la période budgétaire et l’Argentier national Romulad Wadagni fait l’objet de critiques contre l’instauration de nouvelles taxes, de projet de budget antisocial et non favorable aux entreprises. Du côté des enseignants ‘’vacataires’’, c’est également trois mois de salaires jusque-là impayés.

Aurélien Agbénonci, Maec : 14/20

La diplomatie du Bénin continue d’engranger des succès. Très engagé auprès du Chef de l’Etat, le ministre Aurélien Agbénonci peut mettre dans son bilan positif, la visite au Bénin de la présidente de l’Estonie, Kersti Kaljulaid. Plusieurs accords de coopération signés devraient permettre aux deux Etats de consolider davantage leurs relations.

Sacca Lafia, Misp : 08/20

Sacca Lafia continue de s’embourber. L’insécurité gagne toujours du terrain. Alors que la période des fêtes approche, les bandits ont repris du service notamment au centre et au Nord du pays. Le ministre de l’Intérieur  semble ne pas encore trouver les vraies solutions pour garantir  des fêtes de fin d’année sans craintes aux Béninois.

Allasane Seidou, Mit : 12/20

En baisse la semaine dernière, le ministre des Infrastructures et du transport Alassane Séidou fait parler de lui cette semaine. En effet, depuis le 03 décembre dernier, le Cnsr appuyé par la Police républicaine a lancé la traque aux véhicules non assurés en circulation. Une vaste opération dont le but est de mettre hors d’état de nuire ces véhicules souvent impliqués dans les accidents de circulation et qui parce que dépourvus de police d’assurance rendent difficile la prise en charge des victimes.

Samou Adambi, Ministre des mines : 12/20

Le ministre des mines et de l‘eau prend une part active dans l’organisation de la Foire internationale de Parakou. Il est allé en soutien au maire Charles Toko en rendant disponible l’accès à l’eau potable sur le site. Samou Adambi devrait aussi jouer les premiers rôles ce samedi dans le cadre du congrès du Bloc républicain.

Abdoulaye Bio Tchané, Mpd : 12/20

Le ministre d’Etat est beaucoup plus occupé cette semaine à organiser le congrès du Bloc Républicain qui se tient ce jour, samedi 08 décembre, à Parakou. Après le départ du Prd de Me Adrien Houngbédji, il faut s’attendre à voir Abdoulaye Bio Tchané jouer les premiers rôles. Ce qui du coup va le placer en pole position dans le septentrion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite