Lutte contre la pollution sonore : 9 personnes mises sous mandat de dépôt

152

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

De nouvelles condamnations pourraient être bientôt prononcées au Tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Et, cette fois-ci, dans le cadre de la lutte contre la pollution sonore. Et pour preuve, neuf (09) personnes ont été mises sous mandat  et devront bientôt comparaître devant le juge… Ceci intervient quelques jours seulement après les condamnations à l’encontre d’une dizaine de personnes accusées de pollution de l’environnement…

Le procureur du Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, Elonm Mario Pierre-Cécile Metonou vient de mettre sa menace à exécution. Au total, 9 présumés coupables de la pollution sonore ont été placés sous mandat de dépôt lors d’une audience tenue ce Jeudi 6 décembre 2018 au tribunal de première instance de Cotonou. Interpellées récemment par des éléments de la police républicaine, instruits à cet effet, ces personnes dont la culpabilité n’a pas encore été établie pourraient tomber sous le coup de la loi. En effet, face au non respect des horaires légaux fixés aux bars-restaurants et autres secteurs d’activités qui générèrent assez de bruits, le procureur avait décidé de sévir. Quelques jours seulement après la mise en garde du procureur, les éléments de la police républicaine ont fait des descentes inopinées sur le terrain. Au cours de cette descente, plusieurs équipements de sonorisations ont été ramassés et des promoteurs de bars-restaurants interpellés. Présentés ce jour devant le procureur, 9 d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt en attendant de répondre de leur entrave à la loi. Le sort des concernés sera bientôt connu…

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite