Pour non déclaration de leurs biens : Des personnalités bientôt devant la justice

294

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(L’Anlc  célèbre ce lundi la 13e Jnlc)

Les manifestations commémoratives de la 13ème édition de la Journée nationale de lutte contre la corruption se dérouleront ce lundi, 10 décembre 2018 dans les locaux de la Direction générale des impôts. Face à la presse mercredi, 05 décembre 2018, le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean-Baptiste Elias a annoncé l’évènement dont la particularité sera de mettre un accent sur l’engagement de la jeunesse dans l’éradication du fléau. L’occasion pour ce dernier de revenir également sur certains dossiers dont celui relatif à la déclaration de patrimoine…

 Si la date du 9 décembre est retenue pour la célébration de la Journée internationale de lutte contre la corruption, le Bénin a consacré, par décret, la date du 8 décembre de chaque année pour la célébration de la Journée nationale de lutte contre la corruption. Et la particularité de l’édition 2018 de la présente Journée reste l’implication des jeunes dans la lutte contre le fléau. Pour Jean-Baptiste Elias, le rôle de la jeunesse et l’impact de sa contribution dans le combat contre le fléau ne sont plus à démontrer. Ainsi, toutes les activités commémoratives de la Journée nationale de lutte contre la corruption s’articuleront autour de l’engagement de la jeunesse. Il sera donc question spécifiquement d’engager durablement les jeunes dans la lutte en vue d’amorcer à terme le recul du fléau, de mettre en exergue certaines initiatives des jeunes en la matière. Outre le partage des bonnes pratiques et expériences, il sera aussi question du renforcement de la collaboration entre l’Anlc et les organisations de jeunes actives dans la lutte contre la corruption. Les deux principales communications seront animées par des jeunes et porteront sur « les méfaits de la corruption sur la jeunesse et des initiatives de jeunes pour lutter contre le fléau » et « les stratégies efficaces de lutte contre la corruption dans certains pays africains ». Il est aussi prévu des échanges avec le secteur privé pour la transparence dans la passation des marchés publics.

Des personnalités bientôt devant la Justice pour non déclaration de leurs biens

Répondant aux préoccupations des professionnels des médias, le président de l’Anlc a évoqué les démarches menées à l’encontre des personnalités n’ayant pas déclaré leur patrimoine, conformément aux textes en vigueur. A l’en croire, la Cour suprême ainsi que d’autres structures compétentes ont été saisies à l’effet d’assigner en justice les concernés. Il s’agit entre autres du ministre chargé de la défense, de cinq membres du Conseil économique et social, de dix députés dont Eric Houndété, Wallis Zoumarou, Pascal Essou, Rosine Soglo, Rosine Dagniho etc. Quant au scandale PpeaII, il a déploré le fait que les fonds détournés aient été remboursés par l’Etat béninois. Il s’agit de 1,4 milliards pour le compte de la Soneb et 3 milliards de Fcfa détournés. Des malversations à la Segub ainsi que le scandale de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale ont été brièvement abordés par le président de l’Anlc.

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite