Le 2ème Appel à projets de l’Ocef bientôt lancé : Mca Bénin II renseigne les soumissionnaires potentiels sur le contenu

198

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le programme Mca-Bénin II a organisé mardi 4 décembre 2018 à Cotonou, un atelier d’information sur le deuxième appel à projets de la Facilité d’énergie propre hors-réseau (Ocef – Off-grid Clean Energy Facility) qui sera lancé dans les jours à venir. Occasion pour les participants : les administrations publiques, les structures communautaires, les Ong, les communes, les investisseurs privés, les partenaires étrangers venus de l’extérieur et qui pourraient développer des partenariats avec des nationaux,  d’être informés sur les opportunités, les critères de sélection et la procédure d’évaluation des projets à proposer.

 « Le 2ème appel à propositions de projets qui nous rassemble constitue une étape importante dans la mise en œuvre du projet « Accès à l’électricité hors-réseau » de MCA-Bénin II. Il concerne tous les quatre domaines d’intervention de la Facilité avec un focus sur les mini-réseaux pour la production, la distribution et la vente d’électricité dans les localités non encore raccordées au réseau électrique interconnecté de la Sbee ». D’entrée, ce sont là les explications du coordonnateur national du Mca Bénin II sur le sujet objet de la rencontre d’échanges. Mais pourquoi un 2ème appel à propositions de sujets alors que le 1er lancé suit son cours ? Gabriel Dégbègni clarifie : « Dans le cadre de la mise en œuvre du programme, nous avons prévu lancer deux appels. Comme vous le savez, la Facilité comporte 4 fenêtres et nous avons lancé le 1er appel le 22 février 2018 pour la fenêtre numéro 1 qui concerne les infrastructures publiques essentielles, la fenêtre numéro 3 qui concerne les systèmes solaires domestiques et communautaires, et la fenêtre numéro 4 pour l’Efficacité énergétique. Nous n’avons pas lancé la fenêtre numéro 2 parce que le cadre réglementaire n’était pas en place. Donc le processus du 1er appel est en cours et va s’achever avec la signature des accords, premier trimestre 2019. Mais entretemps, le gouvernement a adopté la politique et la stratégie nationales d’électrification hors-réseau avec les outils de mise en œuvre de cette politique notamment le cadre réglementaire et le plan directeur. Mais, le gouvernement a également adopté le décret N° 2018-415 du 12 septembre 2018 portant réglementation de l’électrification hors-réseau en République du Bénin. Avec ces éléments, on était fondé maintenant pour lancer le 2ème appel qui met le focus sur les mini réseaux qu’on n’avait pas fait pendant le 1er appel. Mais tirant leçons de l’expérience du 1er appel, on a voulu offrir une opportunité à ceux qui avaient soumissionné pour deux, et c’est pour ça qu’on a combiné ce 2ème appel pour toutes les 4 fenêtres ». Au coordonnateur national du Mca Bénin II d’ajouter : « Le 2ème appel à propositions de projets servira d’initiative pilote pour l’opérationnalisation du nouveau Cadre qui régit l’électrification hors-réseau dans notre pays ».  Selon Christopher Broughton, Représentant résident du Millennuim chalenge corporation (Mcc), le projet Accès à l’électricité hors-réseau de ce Compact est le plus important investissement bilatéral des Etats-Unis d’Amérique dans l’électrification hors-réseau que le Gouvernement américain a effectué dans le monde. « Et, pour l’appel à venir, Mcc à travers Mca-Bénin II va mettre sur la table au moins 20 millions de dollars US pour des projets couvrant un ou plusieurs volets, autrement dits guichets ou fenêtres, dans le secteur de l’énergie renouvelable hors-réseau et le domaine de l’efficacité énergétique », a-t-il informé. Tout en se réjouissant que « ces investissements sont destinés à profiter environ au tiers de la population qui vit actuellement sans électricité », le Représentant résident a invité les participants à explorer les opportunités de partenariat afin de soumissionner les projets « banquables » et durables.

Critère d’éligibilité et de sélections appliqués

 

Passée l’étape des allocutions, les participants ont été informés sur les critères de sélection et la procédure d’évaluation des projets à proposer. Il faut retenir que l’Ocef ne peut financer les projets qu’entre 25 et 75%. Et, ces projets doivent, entre autres, être rentables, durables, conformes au cadre légal du Bénin et du Mca Bénin II, prenant en compte les aspects Environnement, Genre, Inclusion sociale, la Santé et la Sécurité. Pour la durée du projet qui ne peut excéder 24 mois, un soumissionnaire ne peut pas soumissionner plus d’un projet par fenêtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite