Lancement du rapport CNUCED sur les PMA : Renforcer l’entreprenariat et le développement durable au Bénin

194

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il a été procédé au lancement de l’édition 2018, du rapport Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (Cnuced) sur les Pays les Moins Avancés (Pma) à l’Université de Parakou.Ce lancement est le fruit de la collaboration entre le laboratoire de recherche en économie et gestion de l’Université de Parakou et la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (Cnuced).« L’entreprenariat au service de la transformation structurelle : changer de cap ». Tel est le thème autour duquel s’est articulé le rapport 2018 sur les PMA. L’objectif est de renforcer l’entreprenariat et le développement durable afin de faciliter la création massive d’emplois et contribuer à la réduction de la pauvreté. Le représentant du recteur de l’Université de Parakou, Holden Fatigba, deuxième vice-recteur, a précisé que le rapport met l’accent sur l’importance de la transformation pour l’éradication de la pauvreté et le développement à long terme dans les Pays les Moins Avancés (Pma). Jean-Baptiste Oga, chef du centre de développement de l’entreprenariat de l’Université de Parakou   dans sa présentation du rapport 2018 sur les PMA à l’assistance, a insisté sur le lien qu’il est important d’établir entre le thème du rapport et l’entreprenariat et le développement durable Pour lui, l’entreprenariat doit être perçu comme la création d’opportunités et d’innovations par les entreprises existantes ou bien au sein de nouvelles créations d’entreprises. Dans sa présentation du rapport, il a mis un accent particulier sur le contexte actuel de l’entreprenariat dans les Pma en général et au Bénin en particulier. Un entreprenariat dominé par les entrepreneurs de nécessité, la chaine mondiale des valeurs au sein des entreprises, les obstacles aux activités entrepreneuriales dans les Pma en général et au Bénin en particulier et les résolutions pour une sortie de situation. Des éléments d’éclaircissement et de compréhension ont été donnés par les experts,  consultants et les chefs d’antenne Anpe et Anpme présents au lancement. Jean-Baptiste Oga, reste convaincu que l’Etat doit devenir un Etat entrepreneurial en mettant de façon stratégique les mesures adaptées à chaque cycle du développement de l’entreprenariat, de l’amorçage de l’entreprise jusqu’à la maturité. L’Etat doit favoriser les structures qui permettent le renforcement de la motivation entrepreneuriale chez les étudiants et les jeunes qui sortent des systèmes de formation pour leur permettre de devenir des entrepreneurs qui profitent des opportunités du marché de travail, qui innovent et qui contribuent de façon massive à la création d’emplois.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite