En marge à la Journée de l’Inclusion des personnes handicapées : Abdel Rahman Baré dévoile les objectifs du Coiph

72

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Président de la Fédération béninoise de handisport, Abdel Rahman Ouorou Baré qui est également président du Creuset d’orientation et d’intégration des personnes handicapées (Coiph), dans une interview qu’il nous a accordée a évoqué le concert qu’il organisé en marge à la journée internationale de l’inclusion des personnes handicapées. Il a par ailleurs levé un coin de voile sur les objectifs du creuset. Lisez-plutôt.

 

Quels son les objectifs du Coiph ?

 C’est un creuset intitulé COIPH, une association créée pour promouvoir et accompagner l’inclusion des personnes handicapées spécifiquement.  Il a pour objectif la participation professionnelle des personnes handicapées. Je vous rappelle que les personnes en situation de handicap ont d’énormes potentialités autant théoriques que pratiques dont les recruteurs ont besoins pour atteindre leurs objectifs de développement. Cette association entend atteindre tous ces objectifs en agissant sur le comportement de nos concitoyens par l’entremise de sensibilisation et de formation sur les droits des personnes handicapées contenus dans la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées ratifiée par le Bénin et la loi du 29 septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées votée également par le Bénin.

Cette association vient d’organiser un concert à la résidence de l’Ambassadeur d’Allemagne, rappelez-nous les objectifs attachés à cette activité ?

Le 03 décembre de chaque année est choisi par les Nations Unies pour se pencher sur la problématique de l’inclusion des personnes handicapées. Les personnes en situation de handicap sont, avec les femmes et les enfants les personnes vulnérables dont la situation se doit d’être considéré avec minutie et délicatesse pour faire de notre société, une société égalitaire qui laisse personne en rade. Ce concert vise en effet à sensibiliser les partenaires techniques et financiers, les acteurs de la société civile, le patronat, le corps diplomatique, les autorités politiques et autres participants sur cette volonté de voir les personnes handicapées jouer le rôle qui est le leur dans le développement du Bénin.

Ces objectifs ont-ils été atteints ?

Ces objectifs ont été atteints et pour cela, je voudrais rendre Grace à Dieu sans qui rien ne peut se faire. Vous avez été témoin de la forte mobilisation qu’a connue la résidence de l’Ambassadeur d’Allemagne. Les acteurs et personnes invitées ont sacrifié de leur temps et répondre présents. Tous les artistes retenus pour prester étaient là et chacun à son niveau a apporté du sien à cette activité qui a connu la présence de plusieurs grandes autorités de notre pays notamment le Professeur Théodore Holo et son épouse. Les personnes handicapées pour lesquelles cet évènement est initié ont également fait un déplacement très remarquable. Vous savez cette activité valorise à sa juste valeur la personne en situation de handicap.

Un mot pour conclure cet entretien…

Je voudrais sincèrement remercier le parrain l’ambassadeur d’Allemagne Achim Tröster et son épouse qui nous ont accueilli chez eux et ont tout mis en œuvre pour faire de ce concert un succès. Je voudrais également dire notre reconnaissance à la Boa-Bénin qui a été représentée par une très forte délégation merci à son Dg Monsieur Sadio Cissé, accepté financer ce concert. Un des objets de cette activité reste la loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées au Bénin. Merci au gouvernement du président Patrice Talon pour avoir voté cette loi. Notre appel au président de la République est la prise des décrets d’application de cette loi qui sera un instrument indispensable pour l’accompagnement de notre inclusion. Je voudrais dire merci au Professeur Théodore Holo et son épouse qui sont restés jusqu’à la fin du concert ; Enfin, merci aux artistes handicapés et non handicapés et surtout à la presse.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite