Hygiène et l’assainissement, au cœur des échanges : Alain Tossounon appelle chaque acteur à jouer son rôle

359

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le monde entier célèbre chaque 19 novembre, la journée mondiale des toilettes. Cette célébration passée, la plateforme hebdomadaire d’échanges “Café médias plus” qui était à son 212ème numéro, a reçu vendredi 30 novembre 2018 en première causerie-débat, Alain Tossounon, Journaliste spécialiste Eau et Environnement / Coordonnateur régional de West africa wash Journalist network (Wash-Jn).

“Journée Mondiale des Toilettes: Quel engagement des médias pour l’Hygiène et l’Assainissement pour tous au Bénin?”. Autour de ce thème, l’invité du 212ème numéro de “Café médias plus” a d’abord fait un état des lieux, sur l’hygiène et l’assainissement dans les ménages au Bénin. « Au Bénin aujourd’hui, 87% des ménages vivent sans toilettes améliorées. 80% défèquent dans la nature. 3 sur 10 personnes se lavent les mains après les toilettes », a-t-il fait remarquer. Ensuite, il a dégagé les préalables qu’il faut, pour renverser ces tendances qu’il trouve alarmantes et désobligeantes. Il à cet effet insisté sur les différents rôles que doivent jouer les gouvernants, les populations, sans oublier les acteurs des médias. « Ces chiffres nous interpellent tous. Il ne s’agit pas de demander seulement au gouvernement de financer la construction des toilettes. Ça  a été fait dans le passé et ça n’a pas marché. Il faut donc que l’État organise des sensibilisations. Car, si on ne règle pas la question de l’assainissement, on ne peut avoir une bonne condition d’hygiène. C’est aussi du devoir des journalistes que nous sommes, de sensibiliser les populations, sur l’importance des toilettes adéquates avec eau et savon », dira Alain Tossounon.  Pour lui, c’est à l’aune des sensibilisations que les béninois auront l’idée des bienfaits d’une bonne hygiène. Cette bonne hygiène à l’en croire, est source de prévention et épargnera les ménages, des maladies liées à l’hyène et à l’assainissement. Le communicateur pour finir et ce après avoir répondu aux nombreuses questions à lui posées par l’assistance, a remercié les organisateurs de “Café médias plus, qui pour lui, font un travail salutaire en leur donnant l’occasion de s’extérioriser.

 

Janvier GBEDO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite