Campagne mondiale « Ecrire pour les droits » : Une compétition de marathon pour atteindre les objectifs

268

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les meilleurs en hommes et dames distingués)

Dans le cadre de la campagne «Ecrire pour les droits» ou « Marathon des lettres », Amnesty International Bénin (AI-Bénin) a organisé un semi-marathon suivi d’une marche athlétique pour collecter au moins 250.000 pétitions (physiques er électroniques) pour les quatre cas (défenseurs des droits humains) retenus par la section. C’était samedi 1er décembre 2018 à Houègbo dans la commune de Toffo.

Couvrant la période du 1er au 17 décembre 2018, la campagne «Ecrire pour les droits» ou « Marathon des lettres » a pour but de contribuer aux objectifs mondiaux de la campagne. Ceci passe par la mobilisation d’un maximum de membres, de sympathisants, et de militants autour des cas retenus par le mouvement à travers la collecte d’au moins 250 000 signatures (physiques et électroniques) pour les quatre cas retenus par la section, la sensibilisation des populations sur les thématiques abordées par les cas retenus et le recrutement d’au moins 100 nouveaux membres pour AI-Bénin. Cette compétition de semi-marathon et de marche athlétique a permis à AI-Bénin de mobiliser la population béninoise en générale et celle de Houègbo en particulier autour des défenseurs des droits de l’homme dont Atena Daemi de l’Iran (emprisonnée pour avoir dénoncé la peine de mort), Nawal Benaissa du Maroc (harcelée pour avoir revendiquer une vie meilleure), Gulza Duishenova de Kyrgystan (elle se bat pour les personnes handicapées) et Géraldine Chacon (persécutée pour avoir aidé des jeunes à défendre leurs droits). Au total, plus de 300  signatures de pétitions ont été obtenues dans la matinée de ce samedi. Au terme du semi-marathon couru sur une distance de 10 km et qui a connu 98 participants, il y a eu 20 personnes qui ont été primées dont 10 hommes et 10 femmes. Chez les hommes, Pascal Midogni est parvenu à franchir en premier la ligne d’arrivée. Damien Houedanou et Hospice Azagoun ont complété le podium. Du côté des dames, c’est Pascaline Oyebo qui a fini première, suivie de Mélaine Lohou et Irma Houedjagbla. Notons que le 8 décembre prochain, ce sera la célébration anticipée par AI-Bénin des 70 de la Déclaration universelle des droits de l’homme (Dudh) à travers une marche dans les  villes de Bohicon et Abomey suivie des déclarations.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite