A propos du communiqué le désignant ex président du Frb : Marcel de Souza rebondit et s’inscrit en faux

829

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 (Lire le nouveau communiqué)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Après la publication du communiqué de démenti formel en date du 18 novembre 2018 par lequel le Bureau Exécutif National du Front Républicain du Bénin (FRB) exprimait son étonnement et rejetait les conclusions du congrès pirate du 4 novembre dernier, une campagne de dénigrements par presse interposée a été orchestrée par les dissidents en des termes discourtois.

Un communiqué signé cette fois par le Président par intérim Léandre Paul Mathias Pognon souligne que « Conformément à la décision de sa prise des charges signée par le Président sortant Marcel A. de SOUZA, Monsieur Léandre Paul Mathias Pognon exerce ses fonctions avec la plénitude des pouvoirs rattachés au Président du Front Républicain du Bénin (FRB) et conduit la mise en œuvre des résolutions issues du congrès ordinaire du 27 septembre 2015, ainsi que son intérim jusqu’au prochain congrès du parti » et que Marcel de Souza a cessé d’être Président du parti depuis le 02 avril 2016.

Tout en s’inscrivant en faux contre de telles allégations, le Bureau Exécutif National du Front Républicain du Bénin (FRB) voudrait rappeler que le Président Marcel de SOUZA en signant la lettre de désignation du Président par intérim du (FRB) sur proposition du secrétaire exécutif par intérim Bonaventure DOSSOU-YOVO n’a pas démissionné définitivement de la tête du parti, l’acte d’intérim étant limité dans le temps quant à ses effets.

En ce qui concerne l’adhésion du parti au Bloc Progressiste, le Bureau Exécutif National du Front Républicain du Bénin (FRB) réaffirme ce qu’il a déjà annoncé dans son précédent communiqué, que les militants à la base du parti seront convoqués au moment opportun pour faire un choix approprié au vu de la nouvelle loi des partis, à l’issue d’un congrès extraordinaire du parti.

Le Bureau Exécutif National du parti demande aux militantes et militants du FRB, Ex FRAP, de rester toujours mobilisés et de ne pas se laisser distraire par des manœuvres aussi répugnantes tendant à saper le moral et la détermination des uns et des autres surtout que le bureau chargé de l’intérim a été défaillant et n’a point animé le parti durant la période d’intérim.

Président du FRB

Marcel de SOUZA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite