Relance de l’Eps dans les pays francophones : Deux jours pour des recommandations appropriées

153

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Bénin Royal Hôtel, a servi de cadre du 26 au 27 novembre 2018, à la Conférence internationale sur la relance de l’Education physique et sportive (Eps) dans les différents ordres d’enseignements des Etats et Gouvernements membres de la Francophonie. Durant deux jours, les participants venus de plusieurs pays francophones ont échangé pour trouver les voies et moyens pour des recommandations efficientes d’une bonne relance de l’Eps dans les différents ordres d’enseignements.

Organisée conjointement par la Confejes, la Confemen et sous l’égide de l’Etat béninois, la Conférence de Cotonou est une occasion propice pour réfléchir sur les moyens de relancer l’Eps à l’école. Venus des différents pays membres de la francophonie, durant deux jours, les experts ont posé les jalons scientifiques d’une résolution efficace et efficiente pour la relance de l’Eps à l’école. De plus, ils ont produit un document technique et un plan d’action pour la préparation de la conférence des ministres. Au cours de cette conférence, les participants ont eu droit à des travaux en atelier notamment « formation des enseignants d’Eps non spécialistes au niveau du préscolaire et du primaire » ; « valorisation de la fonction de l’enseignant de l’éducation physique et sportive » et « l’apport de l’Eps à la réussite scolaire ». Dans  les échanges, les experts ont évoqué les forces, faiblesses, opportunités et menaces de chaque thème pour aboutir à des recommandations efficientes. C’est dire que la rencontre de Cotonou a été une étape importante dans la collaboration entre les deux organisations sœurs (Confejes et Confemen), et Iaaf et surtout, en ce qu’elle confirme la synergie d’action entre les départements de l’éducation, des sports et de la jeunesse. De même, cette rencontre de deux jours est une session de cadrage et de préparation de la prochaine conférence internationale sur la relance de l’Eps à l’école, et a pour but de consolider les acquis de la mise œuvre de la convention tripartite signée en 2013 entre la Confejes, la Confemen et l’Iaaf. Faut-il le rappeler, les activités de l’ouverture de la conférence se sont déroulées en présence du ministre béninois du Tourisme, de la culture et des  sports, Oswald Homeky, du ministre des sports de la République de la Côte-d’Ivoire, du ministre des Sports et loisirs du Burkina-Faso, du représentant de l’Oif, de l’ambassadrice de la France près le Bénin, de plusieurs institutions dont l’Unesco et des représentants de plusieurs pays.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite