Echanges fructueux entre deux Fédérations sœurs de gymnastique : Le Togo à l’école du Bénin pour atteindre un bon niveau

845

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une délégation de la Fédération togolaise de gymnastique (Ftg) était à Cotonou le week-end écoulé. Ceci, pour une séance de travail et d’échanges avec son homologue du Bénindans l’optique de s’approprier les méandres de cette discipline sportive pour se faire connaître par les instances. C’était, samedi 24 novembre 2018, à l’auditorium Marius Francisco du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben).    

Installée le 30 octobre 2018, la Ftg entend faire les choses dans les normes. Pour y arriver, elle a décidé d’aller à l’école béninoise. Laquelle a déjà un vécu aussi bien dans les instances internationales qu’au niveau des compétitions continentales et mondiales. Ainsi, la délégation togolaise conduite par son président Komi Soviadi a d’abord remercié le président de la Fébégym et président de la zone 2, Léonide Isidore Gbaguidi, pour avoir assuré les travaux qui ont conduit à la mise en place du bureau de la Ftg. Ensuite, cette rencontre a été pour les responsables togolais de s’informer sur le mode de fonctionnement des instances de la gymnastique tant sur le continent qu’à l’international afin de leur permettre de vite boucler leur affiliation sur le continent et dans le monde. Enfin, les nouveaux responsables ont profité de l’occasion pour recevoir des conseils de la partie béninoise pour la vulgarisation et la promotion de la gymnastique au Togo.«Ces échanges nous ont permis de nous rendre compte des réalités qui nous attendent sur le terrain», a fait observer Komi Soviadi, président de la Ftg, qui a promis de mettre en application les recommandations issues de la séance de travail pour vite faire avancer la discipline dans leur pays. «(…) Nous sommes prêts à tout mettre en œuvre pour voir la discipline prendre son envol chez nous», a-t-il laissé entendre avant de remercier son homologue béninois qui,selon ses dires, s’est montré «très coopératif et disponible pour…montrer le chemin du succès». Pour Alexis Cossi Zingbè, Directeur technique national de la Fébégym, c’est une bonne idée que la Fédération sœur du Togo ait effectué le déplacement pour aller à la recherche du savoir-faire pour réussir sa mission.

 

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite