Assemblée nationale : Des jours sombres en vue pour le Prd

1 091

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Parti du renouveau démocratique (Prd) de Maître Adrien Houngbédji sera secoué les prochains jours à l’Assemblée nationale. Son groupe parlementaire se trouve sur la sellette avec le probable positionnement de trois de ses députés notamment Augustin Ahouanvoébla, Paulin Gbenou et Badirou Aguemon sur les listes autres que celle de la famille arc-en-ciel pour les prochaines législatives. Et quand on sait que les groupes parlementaires se constituent par affinités politiques, on peut dire sans risque de se tromper que le groupe parlementaire Prd est menacé de disparition. La dernière actualité marquée par le quasi retrait du Prd du Bloc républicain pourrait accélérer les choses.

À bien analyser, d’aucuns diront que la septième législature vit ses dernières heures puisqu’elle égrène ses derniers jours. Mais en tant que temple de la politique, beaucoup de choses pourraient encore se passer surtout avec un chamboulement total dans le rang des députés à l’Assemblée nationale. Au-delà de tout, le Parlement devra continuer de fonctionner jusqu’à l’installation de la nouvelle législature. Ce qui implique le fonctionnement de toutes ses structures d’appui dont les groupes parlementaires. Mais les nouvelles réformes politiques, notamment les regroupements des partis politiques existants en de grands blocs, pourraient avoir aussi de conséquences sur les groupes parlementaires. Pour le cas du Prd, même s’il maintient son ambition d’aller aux élections législatives avec sa liste, son groupe parlementaire pourrait voler en éclat avant même la formation des grands blocs car les députés comme Paulin Gbénou, Badirou Aguèmon et Augustin Ahouanvoébla déposeront sauf miracle leurs lettres de démission. Les positionnements sur les listes et des frustrations individuelles subies et liées au leader charismatique du Prd ont eu raison d’eux. Ces trois députés ont déjà pris les attaches ailleurs pour participer aux élections législatives dans le seul but de revenir à l’Assemblée nationale contre la volonté de leur ‟ancien mentor”. Le Prd pourrait ainsi perdre le président de son groupe parlementaire en plus de deux autres de ses députés. Selon certains observateurs, quoi qu’on dise, ces trois valeureux combattants s’en iront. Mais le Président Adrien Houngbédji saura faire les choix nécessaires pour les remplacer au sein du parti.

Kola Paqui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite