Projet de budget de l’Etat exercice 2019 : 1.301.101.000 FCFA alloué à la Cour constitutionnelle

284

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph DJOGBENOU a sacrifié à la tradition de présentation de budget au titre de 2019 vendredi dernier au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. C’était devant les députés de la commission budgétaire. On retient que le budget exercice 2019 alloué à la Haute juridiction est de 1.301.101.000 FCFA.

Troisième Institution de la République après la Présidence et l’Assemblée nationale, la Cour constitutionnelle a beaucoup de défis à relever en 2019, année des prochaines élections législatives.

C’est par une présentation sommaire du budget de 2019 que le Président Joseph DJOGBENOU a planté le décor vendredi dernier à l’Assemblée nationale. Estimé à un milliard 300 millions de FCFA, On note une diminution de 12 millions de FCFA dans la cagnotte allouée à la haute juridiction.  Prenant ensuite la parole, le député Adam BAGOUDOU a dans son intervention, remercié le Professeur DJOGBENOU pour le travail abattu à la tête de la Cour constitutionnelle en si peu de temps. Il y a une certaine visibilité depuis un certain temps dans les activités de la Cour constitutionnelle, a fait remarquer le député de Parakou. Seulement dira t-il, l’Institution n’est pas à l’image de sa réputation internationale. Il a insisté pour que l’Etat appuie l’ institution afin qu’elle assure pleinement sa mission républicaine. Le député de la 8ème circonscription électorale  a également salué les réformes qui s’opèrent à la Cour constitutionnelle à travers les audiences publiques et de mise en état.

Le Président de la cour constitutionnelle a également reçu les encouragements et le soutien du Président de la commission des finances de l’assemblée nationale, Raphaèl AKOTEGNON et du député Basile AHOSSI. L’autonomie financière de la Cour est une condition essentielle selon Basile Ahossi. Madame Rosine Soglo n’a pas manqué elle aussi de féliciter le Professeur DJOGBENOU

Face aux députés, le Président DJOGBENOU a défendu les différentes rubriquesde son budget. Pour lui, la cour constitutionnelle peut faire mieux avec les mêmes moyens.

Hospice H. de Dravo

 

Déclaration du Président Joseph DJOGBENOU à la presse :

«…Vous savez que la Cour constitutionnelle, à l’instar de toutes les institutions de la République contribue à la restriction budgétaire du fait de la diminution du train de vie de l’Etat. C’est pour cela que, première nouvelle, les prévisions budgétaires, exercice 2019 de la Cour constitutionnelle sont en diminution de quelques 12 millions de Fcfa. Deuxième nouvelle, en diminution de 12 millions de Fcfa, ces prévisions ne dépassent pas 1 Milliards 300 Millions de Fcfa. Qu’allons-nous faire avec ? Bien évidemment, la Cour constitutionnelle a des prérogatives que la Constitution lui confère. Donc, c’est un budget surtout de fonctionnement pour faire en sorte que le personnel exerce avec la Cour constitutionnelle les missions qui lui sont dévolues de manière convenable, pour faire en sorte que les outils de travail soient disponibles et pour faire en sorte que le rayonnement de la Cour constitutionnelle ne fasse l’objet d’aucun doute, d’aucune critique. De ce point de vue, nous allons veiller à ce que ce qui sera affecté à la Cour constitutionnelle soit dépensé utilement. Nous n’avons pas sollicité que les députés plaident en faveur de la Cour constitutionnelle de façon particulière. Nous sommes déjà satisfaits de la compréhension qu’ils ont de ce que ils ont apprécié le respect de la dimension et de l’orientation que la Cour constitutionnelle a donné à ses relations avec les justiciables en ouvrant les audiences, en faisant en sorte qu’il y ait des audiences de mise en état, en faisant en sorte que le citoyen participe de manière forte aux activités de l’institution. De ce point de vue, on aurait pu s’attendre à ce qu’il y ait une demande un peu plus élevé de crédit. Mais encore une fois, je vous rassure sur le fait que ce qui sera fait, en dépit de la modicité des moyens, sera tout aussi important que ce qui est en train d’être fait. Nous ferons en sorte que la Cour constitutionnelle ne renonce pas à ses activités, que la Cour constitutionnelle ne renonce pas à ses prérogatives, qu’en plus, ces prérogatives seront exercées de la manière la plus forte. Vous savez que le siège de la Cour constitutionnelle est en réfection. Nous avons obtenu dans nos discussions avec le gouvernement pour déménager. Le déplacement est déjà fait… »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite