Culte d’action de grâces à l’Eternel : Le Miac reconnaissant

387

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une chapelle complètement métamorphosée de par sa décoration. Des invités à la hauteur de l’acte. De la bonne gastronomie des grands jours. Des fidèles d’autres congrégations. Petits, grands, adultes, etc. Louanges et adorations de la chorale “Les Bébés de Christ”. En un mot, ce samedi 24 novembre 2018, à Godomey N’Vènoumèdé, était particulier chez les fidèles évangéliques du Ministère international de l’alliance chrétienne (Miac). C’est, en effet, ce jour de l’année qu’ils ont, sous la direction de leur responsable, la prophétesse Delphine Padonou Adité, choisi pour marquer un arrêt et reconnaître, afin de célébrer de manière spéciale, les bienfaits de Dieu dans leurs vies. Ceci, par un culte d’action de grâces. Chaque fidèle, selon ses ressources de quelque nature, a matérialisé sa gratitude au Seigneur. Une chose, qu’aux dires de la responsable, qu’approuve le Seigneur. Dans le livre de Psaumes 50:23, elle rappelle qu’il est écrit, entre autres, «Celui qui offre pour sacrifice des actions de grâces me glorifie…». Par cette reconnaissance rendue concrète, tout chrétien, poursuit le pasteur Alabitan, rédige son livre de souvenirs. Dans le livre de Proverbes chapitre 10 verset 7, explique-t-il, «La mémoire du juste est en bénédiction…». Il est soutenu par le Pasteur Isaac Clossou. Selon les propos de l’oint, les actions de grâces sont d’une grande importance aux yeux de Dieu. Par des témoignages qui lui sont propres, il a amené les fidèles à s’approprier le bien fondé de l’acte. Un symbole de vie.

 

Cyrience KOUGNANDE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite