Restitution des motos volées aux propriétaires : La police n’en parle plus ?

682

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Attention à la vente aux enchères des motos volées)

Des exploits sont quotidiennement réalisés par les éléments de la police républicaine. Des perquisitions se poursuivent, les malfrats et receleurs sont traqués dans presque toutes les localités du pays. Seulement que, depuis un moment, certaines pratiques ne sont plus les mêmes. Si autrefois ou il y a quelques longs mois, des unités de police ou encore des compagnies de gendarmerie invitaient des victimes de vol à retirer, sur présentation de pièces, leur engin volé, ce n’est malheureusement plus le cas désormais. Et il faudra craindre que des motos volées et récupérées par la police soient destinées à la vente aux enchères…

- Advertisement -

Plus rien ne circule sur les réseaux sociaux ni sur les canaux officiels à cet effet. Pas de messages ou communiqués et images des motos récupérées par des unités de police, relayant pour inviter les victimes de vol à se rapprocher des flics pour la reconnaissance et le retrait possible de leur moto. Ce qui était chose courante et fort appréciée des populations relève déjà du passé. Ce qui parait d’ailleurs inquiétant étant donné que la confiance totale devrait être placée en ces hommes en uniforme. Victime de vol, on recourt automatiquement à la police pour nous aider à retrouver non seulement les voleurs mais également ce qui est volé. Il y a encore quelques mois, ces messages circulaient à longueur de journée sur les réseaux sociaux et l’information parvenait à tous. Telle unité venait d’appréhender des voleurs et récupérer des motos volées, les Béninois étaient informés dans les secondes qui suivaient l’exploit. Et il suffisait de brandir les pièces originales de votre moto et vous la récupérez. La police étant au service de la nation. Quoi de plus formidable ! Mais depuis un moment, la donne a changé et les victimes se demandent si des voleurs sont toujours appréhendés, si des motos volées continuent d’être récupérées et si elles sont toujours restituées comme auparavant. En tout cas, difficile de répondre à ces préoccupations. Les conférences de presse hebdomadaire de la hiérarchie policière réglaient la question ? La seule évidence est qu’elles ne constituent pas la meilleure alternative étant donné que beaucoup restent moins informés des exploits. Et dans ce cas, les motos volées et récupérées pourraient séjourner longtemps dans les locaux des commissariats et finalement se retrouver dans le lot des motos destinées à la vente publique aux enchères. Une erreur qu’il ne faudra surtout pas commettre si elle n’est pas encore commise. Loin d’en vouloir aux flics, ce n’est qu’une contribution au renforcement de la confiance entre la police et les populations qui se doivent de croire en elle. Vivement que le tir soit corrigé !!!

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite