5e édition de Cotonou Tennis Open : Les Français en force raflent tout

126

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les Français Pauline Payet au niveau des dames et Lény Mitjana chez les messieurs sont respectivement montés sur la plus haute marche du podium de la 5e édition de Cotonou Tennis Open. Ceci, au terme des différentes finales disputées, samedi 17 novembre 2018 au Tennis club de l’Amitié du stade Mathieu Kérékou. Ils ont respectivement dominé Ella Avomo du Gabon et Seydou Diallo du Mali.

Alors que le Français Lény Mitjana a vite pris l’avantage au premier set (6-2), il a malgré sa volonté, cédé au second set sous le coup de la fatigue (4-6). Ceci, face au Malien Seydou Diallo avant de décrocher le titre lors de l’ultime set (6-4), soit 6/2; 4/6; 6/4 ; succédant ainsi à l’Espagnol Fernando Bogajo. «Je remercie les organisateurs. Ça a été une finale très relevée. Je suis content d’avoir gagné et je pense que je reviendrai défendre mon titre l’année prochaine »,  a annoncé le vainqueur de la 5e édition de Tennis open de Cotonou. Du côté des dames, c’est la Française Pauline Payet qui a été vainqueur de cette édition. En finale, elle a dominé la Gabonaise Ella Avomo (6/4 ; 6/2). Face à la presse, elle a fait apparaître sa joie et se dit heureuse du sacre. C’est la première fois de l’histoire du tennis open de Cotonou initié par l’Ong Play Your Game qu’aucun Béninois ne se retrouve dans le carré d’as aussi bien chez les messieurs qu’au niveau des dames. Les Béninois Arnaud Sewanou et Agbo-Panzo Patrick ont été respectivement battus en quart de finale par les finalistes du tournoi chez les messieurs. «Nous demandons plus d’accompagnement aux autorités pour que la prochaine édition soit, pourquoi pas, un tournoi Future. Sans de grands tournois, on ne saurait avoir de grands joueurs», a fait savoir Alphonse Gandonou, président de l’Ong Play Your Game qui n’a pas manqué de remercier le président de la Fédération béninoise de tennis Jean Claude Talon, pour les efforts consentis pour l’émergence de la discipline au Bénin. Faut-il le rappeler, les vainqueurs aussi bien chez les messieurs qu’au niveau des dames ont empoché chacun la somme d’un million (1.000.000) de Francs Cfa. Les finalistes malheureux ont touché chacun cinq cent (500.000) mille Francs Cfa alors que les demi-finalistes s’en sortent chacun avec cent vingt-cinq (125.000) Francs Cfa.

 A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite