Adhésion de plus de 50 partis et mouvements à l’Udbn : Le Bloc de Claudine Prudencio, la grosse attraction

638

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Plus de 50 partis, mouvements et associations et 04 personnalités ont adhéré à l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn). La signature de l’acte d’adhésion, qui s’est transformé en une véritable séance de travail, a eu lieu hier, mercredi 14 novembre au siège du parti à Dèkoungbé en présence de la présidente Claudine Affiavi Prudencio et des membres du bureau politique.

Ils ont adhéré aux idéaux de l’Union démocratique pour un Bénin nouveau. Plus de 50 partis et mouvements ont choisi de s’engager aux côtés de l’Udbn et de sa présidente Claudine Prudencio dans le cadre de la réforme du système partisan. Venus des quatre coins du pays, les nouveaux membres du parti Udbn, l’un des Blocs de la mouvance présidentielle, ont eu droit à la présentation, la lecture et la signature de la déclaration d’adhésion à l’Udbn. Les délégations ont ensuite suivi plusieurs exposés notamment sur la vie du parti et les implications de la nouvelle charte des partis politiques et du Code électoral.

Prenant la parole, le vice-président du parti chargé des affaires administratives Guy Codjia a démontré combien de fois l’Udbn constitue un parti qui accorde de la place à la vertu. Il a, à cet effet, présenté aux délégations, le code de morale et d’éthique de l’Udbn et la place de choix que le parti accorde à la gent féminine et à la jeunesse. « L’Udbn, c’est la transparence et c’est la démocratie et toutes les valeurs cardinales qui vont avec… », a laissé entendre Guy Codjia. L’ancien ministre et président de la commission des affaires politiques et électorales de l’Udbn Bernard Lali Davo a, quant à lui,  présenté aux nouveaux adhérents les ambitions que se donne le parti dans le cadre des législatives de 2019. Il s’agira pour les militants de faire un travail de mobilisation sur le terrain de sorte à atteindre largement voire dépasser le seuil minimum de 10% au plan national exigé pour siéger à l’Assemblée nationale. L’autre communication qui a beaucoup retenu l’attention des membres des délégations de partis, mouvements et associations adhérant à l’Udbn, c’est celle qui s’est penchée sur le financement du parti. Présentée par le vice-président et la Trésorière générale du parti, on y retient que l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau tire ses premières ressources financières des cotisations de ses membres. Un accent particulier a été mis sur le fait qu’un bon et vrai militant doit payer ses cotisations. Autres sources de financement, les dons et le financement public. « Nous sommes un parti véritablement démocratique. Mais les militants qui s’acquittent de leurs devoirs tels que le payement de leurs cotisations, jouissent des nombreux droits qui leur sont aux mêmes moments concédés », a martelé Monsieur Guy Codjia.

Les exposés ont été suivis de débats au cours desquels les participants ont eu la possibilité de poser toutes les questions et d’exprimer leurs souhaits et aspirations dans la gestion du parti et surtout les stratégies à mettre en place sur le terrain pour produire un excellent score aux prochaines joutes électorales. Des échanges auxquels la présidente de l’Udbn, a pris une part active. Elle a, insisté pour que la parole soit libérée, que le débat soit véritablement démocratique. Pour Claudine Affiavi Prudencio, chaque militant sera jugé sur la base de son dévouement au service du parti et surtout sa capacité de mobilisation.  Cerise sur le gâteau, la Présidente de l’Udbn a annoncé urbi et orbi que les positionnements sur les listes seront faits au mérite. « Nous passerons par des primaires et nous n’accepterons aucune intervention », a-t-elle martelé du ton ferme d’une véritable amazone de la scène politique. Une option fortement applaudie par les participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite