Autonomisation de la femme à Parakou : Une cinquante de femmes outillée

763

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Renforcer la capacité économique des femmes de Parakou, à travers l’apprentissage et l’exercice d’activités génératrices de revenus pour assurer leur autonomisation. Tel est l’objectif  visé par Maroufatou Kakpo, une bénéficiaire du Programme de Renforcement des   Capacités  d’Actions   des   Femmes  (Recafem-Phase   4),   un  Projet   d’Eveil   et  de Renforcement   du   Leadership  Féminin   (Perlf)   piloté  par   l’Union   des  Femmes   Elues Conseillères   de  l’Alibori,   du   Borgou  et   des   Collines  (Ufec-abc)   avec   l’appui  de   la coopération Suisse, en décidant d’organiser une séance de formation à la fabrication du savon liquide et du yaourt à l’endroit d’une cinquantaine de femmes et jeunes filles de la commune de Parakou. Pour l’initiatrice   de   la formation  Maroufatou   Kakpo, la   femme  ne saurait  contribuer considérablement au développement de sa localité et de son pays si elle continue de rester économiquement dépendante de son mari. Et c’est justement pour inverser cette tendance qui place la femme dans une position de dépendance permanente, qu’elle a choisi former les femmes et les filles à la fabrication de savon liquide et de yaourt. Car,elle reste convaincue, qu’après cette formation, les bénéficiaires pourront se prendre en charge grâce aux revenus que vont générer ces activités au lieu d’attendre leur mari. C’est l’école  primaire publique de Zongo II qui a abrité la formation assurée par  deux formatrices rompues à la tâche dans la matinée du samedi 27 Octobre 2018. Pendant plusieurs  heures, les formatrices ont outillé les femmes  sur les techniques et de la connaissance  des ingrédients nécessaires pour la fabrication du savon liquide et du yaourt.

Procédant à l’ouverture de la formation, le chef du troisième arrondissement de Parakou Moustapha Orou Gankou a salué cette initiative avant d’inviter les participantes à suivre avec  intérêt   cette   formation  qui   leur   apportera  forcément   un   plus  en   terme d’autonomisation et de leadership. Il est signaler qu’il est prévu un suivi des bénéficiaires dans la mise en pratique des acquis   par   l’initiatrice   de  la   formation   Maroufatou  Kakpo   qui   n’a  pas   manqué   de témoigner ses gratitudes à l’endroit des partenaires que sont la Coopération Suisse et de l’Ufec ABC.

 

Albérique HOUNDJO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite