Premier conseil syndical de l’Unaeem : Les éducateurs et éducatrices préoccupés par leur situation

328

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Union nationale des éducateurs et éducatrices des écoles maternelles (Unaeem), affiliée à l’Unstb, a tenu son premier conseil syndical samedi, 27 octobre 2018 à la Bourse du Travail. Occasion pour les éducateurs de mener des réflexions sur leur situation et réorienter l’action syndicale en vue de la satisfaction de leurs revendications.

« La situation des communautaires/éducateurs : démission de l’Etat ou l’inefficacité de l’action syndicale ». C’est le thème qui a focalisé les attentions au cours de cette assise des responsables syndicaux des éducateurs béninois. A sa prise de parole, la présidente du comité d’organisation, Chantale Sodokpa épouse Kpochémè, a témoigné sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à la tenue effective du premier conseil syndical de l’Unaeem. Et à la secrétaire générale de l’Unaeem, Aubierge Glonou de féliciter le bureau pour s’être conformé aux exigences des dispositions statutaires de l’organisation syndicale. Elle a ensuite reconnu le sens de patriotisme dont les enseignants ont fait preuve  en reprenant le chemin des classes bien que plusieurs revendications soient restées sans issue favorable. Se prononçant sur la situation des éducateurs et éducatrices du Bénin, elle a déploré le fait que bon nombre d’entre-eux n’aient toujours pas de situation administrative ni de contrats de travail. Des arriérés de salaires seraient restés impayés à ce corps du secteur éducatif. Elle a, de ce fait, lancé un appel à la mobilisation pour la défense de leurs intérêts moraux et professionnels. La secrétaire générale adjointe de l’Unstb, Cléopâthre Larry, a également déploré la situation des éducateurs et éducatrices des écoles maternelles malgré les multiples démarches entreprises par les organisations et centrales syndicales. Elle désapprouve le mutisme du gouvernement et invite les militants à mener des réflexions profondes afin de définir de meilleures stratégies de lutte pour obtenir gain de cause.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite