Parakou : L’antenne régionale de la Haac dans le noir depuis dix jours

296

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’antenne régionale de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac) est dans le noir depuis dix jours. Et pour cause, une difficulté de trésorerie pour acheter la recharge pour le compteur qui alimente l’antenne. Une situation qui contraint le personnel à broyer du noir du matin au soir avec désormais comme bureau le garage de l’antenne. Le chef d’antenne, lui, impuissant face à la situation, est obligé de travailler depuis sa maison pour quelle efficacité et quel résultat.L’implication directe de cette situation est que le suivi des organes ne peut plus être fait convenablement. Cette situation pose un problème de fonctionnement interne de la structure. Sinon comment comprendre que pour l’achat de recharge, un démembrement d’une institution constitutionnelle de la taille de la Haac soit plongé dans le noir pour plusieurs jours. Pour une institution qui a pour mission de réguler le travail des médias à savoir presse écrite, radios et télévisions et d’assurer entre autres la gestion des ondes radiophoniques et télévisuelles, il est inconcevable qu’une situation pareille se produise.

La Haac, reconnue comme l’une des sept institutions républicaines prévues par la Constitution du Bénin ne doit en aucun cas vivre une situation du genre.Il est impérieux que les premiers responsables de cette institution trouvent une solution rapidement afin de permettre à l’antenne de fonctionner convenablement.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite