Acharnement politique contre les opposants au Bénin : Léonce Hongbadji se réfugie à Paris

1 195

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Parti pour la libération du peuple (Plp) affirme que son président a échappé à un enlèvement à son domicile vendredi 19 octobre 2018. Ce qui l’a contraint Léonce Houngbadji à l’exil le samedi 20 octobre 2018. La nouvelle est officiellement portée à la connaissance de la communauté nationale et internationale par le  bureau politique national du parti, à travers un communiqué. Selon le communiqué, le président du Plp, aurait  réussi à déjouer la vigilance de ses ravisseurs, venus sur les lieux avec trois véhicules pour la besogne. Léonce Houngbadji aurait donc trouvé refuge en France depuis samedi 20 octobre dernier. Le bureau politique national du Plp apporte par cette occasion, tout son soutien à son président et dénonce avec fermeté la tentative de son enlèvement et les persécutions de tous genres qu’il subies au quotidien, lui et ses proches collaborateurs. Tout en dénonçant la purge au sein de l’opposition, le Bpn/Plp appelle tous les militants, militantes et sympathisants du parti à la mobilisation, afin d’arrêter la dictature autocratique du régime. Le bureau politique national du Plp invite à cet effet, toutes les forces politiques de l’opposition au rassemblement, à l’unité et à la cohésion pour sortir très rapidement le Bénin de sa situation actuelle. Réaffirmant son soutien indéfectible et sa solidarité aux combattants de la liberté, le bureau politique national du Plp invite toutes les forces politiques de l’opposition à agir ensemble contre les persécutions des opposants et la démolition des acquis sociaux et démocratiques. Ne faisant pas confiance au système judiciaire béninois, le bureau politique national du Plp a décidé de porter plainte auprès des institutions internationales compétentes et annonce un congrès extraordinaire du parti pour informer les militants de cette nouvelle situation en vue de décider de la conduite à tenir. Le Bpn/Plp rend enfin responsable le pouvoir de Patrice Talon des déconvenues qui découleraient de sa traque contre les opposants.

- Advertisement -

Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite