Absence d’un représentant de Tonnerre Fc à l’Ag extraordinaire : A quel jeu joue le Secrétaire général de la Fbf ?

317

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Alors que le Bénin est en train d’enclencher une nouvelle ère de son football grâce à l’élection d’un nouveau bureau exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf), certaines personnes tapies dans l’ombre font tout pour anéantir les efforts du gouvernement béninois à ramener la paix dans la famille du football. En effet, dans le cadre de la dernière Assemblée générale extraordinaire de la Fbf pour la révocation des membres des organes juridictionnels notamment la Commission électorale et de recours, la Fbf a adressé en objet, une invitation au sieur Eric Codo qui n’est pas membre du bureaudu club phare de Bohiconalors que le bureau de l’As Tonnerre reconnu légalement et légitimement par la Fbf (Décision Dcr N°002/08 du 8 août 2018 de la Commission de recours) et ayant participé à la dernière Assemblée générale élective du 25 août 2018 a été volontairement laissé sur le carreau par l’actuel Secrétaire général de la Fbf. Et pourtant, l’As Tonnerre du président César Agbossaga a envoyé une lettre le 26 septembre 2018 à la Fbf, notifiant  son représentant à l’Assemblée extraordinaire, en la personne du président du club, César Agbossaga ou son premier Vice-président en la personne de Jules Johnson-Wankpo. Pendant que le peuple béninois prône la paix dans son football, le Secrétaire général de la Fbf joue avec le feu et pourrait conduire l’instance du football béninois  dans les mêmes déboires que le bureau passé. Et à cette allure, il risque de créer une nouvelle crise à la Fbf qui pourrait plomber le mandat de Mathurin de Chacus et faire voler en éclats  les espoirs. De plus, l’actuel Secrétaire général de la Fbf, par ces actes incompréhensifs pourrait également provoquer des ennuis judiciaires au président Mathurin de Chacus qui doit rapidement prendre la mesure de la situation afin d’éviter une nouvelle crise au football béninois. Le ministre Oswald Homeky qui a œuvré à la réconciliation de la famille du football doit prendre des mesures idoines pour veiller au grain pour éviter une nouvelle crise.

 

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite