6e édition des opens de génies en herbe : Enam vainqueur, le Fndajsl premier soutien

335

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La 6ème édition de la Ligue universitaire nationale de génies en herbe a connu son épilogue avec le sacre de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature  (Enam). En finale, l’Enam a battu en match Aller-Retour (315-220 ; 245-190) son homologue de l’Ecole normale supérieure (Ens). Une initiative soutenue par le Fonds national pour le développement des activités de la jeunesse, des sports et loisirs (Fndajsl). C’était samedi 20 octobre 2018 sur l’esplanade intérieure du stade Mathieu Kérékou. En effet, démarrée le 25 mars 2018 à la Haute école de gestion et de technologie, la 6ème édition de la Ligue universitaire nationale de génies en herbe a connu la participation de 11 universités à savoir : Enam, Eneam, Fss, Fsa, Fadesp, Ens, Uip, Ine, Epac etUpib-Onm. A travers cette initiative soutenue par le Fndajsl, l’Association des Herbogénistes du Bénin présidée par Carmel Gambiyi a une fois encore tenu ses promesses. «C’est un ouf de soulagement», a affirmé  le président de l’Association. Pour lui, la compétition a été rééditée pour donner un déclic aux universitaires. «Normalement, je devrais me diriger vers les collèges. Malheureusement, l’année a été perturbée par les grèves et nous nous sommes dit qu’on ne va pas perdre cette année», a-t-il expliqué. «Le Fndajsl, dans sa mission d’accompagner les activités de loisirs a décidé de soutenir cette initiative car c’est une activité célébro-ludique d’intérêt dont beaucoup de jeunes se désintéressent et qui n’est pas dans la plupart, soutenue au Bénin», a laissé entendre Inès Aguessy, représentant le Fndajsl. Faut-il le rappeler, l’Enam qui est montée sur la première marche du podium a été récompensée ainsi que le meilleur marqueur de la compétition David Ahounou qui a totalisé 900 points.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite