Gestion des déchets et présence des femmes dans les instances de prise de décisions : Les femmes de Pobè s’engagent aux cotés de Cyprienne Laibi

671

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Ecole primaire publique de Akouho dans la commune de Pobè, département du Plateau a servi de cadre le samedi 20 octobre 2018 à la mise en oeuvre du projet de Cyprienne LAIBI inscrit dans la 4ème phase  du Programme d’appui Suisse au renforcement des capacités d’action  des femmes (RECAFEM4). C’était en présence de Mandinath Babamoussa, Yacoubou Mataïrou représentants  de Consortium-Wanep Rifonga- Bénin, des autorités politiques et de population de la commune de Pobè.

- Advertisement -

Il s’est agi d’une séance d’échange  entre les femmes de Pobè et la coordonnatrice Cyprienne Laibi. Le thème du projet est : ” sensibilisation des femmes sur les conséquences de la mauvaise gestion des déchets et les comportements à promouvoir pour un cadre de vie sain, et sur l’importance  de la présence des femmes dans les instances de prise de décisions”. Il s’est déroulé en deux phases. La première a consisté à la formation des femmes sur la gestion des déchets et les comportements à promouvoir pour un cadre de vie sain. Cette dernière a eu pour cible une centaine de femmes et des jeunes filles  de la Commune de Pobè. Ces dernières ont été formées sur les aptitudes à avoir pour une bonne gestion des déchets et  une bonne hygiène autour d’elles. L’assainissement du cadre de vie de la femme lui garantie la bonne santé de sa famille. Tout ceci a été résumé dans un sketch présenté au début de la séance.  Ce sont entre autre les quelques points retenus de la communication présentée par Cyprienne Laïbi. La deuxième phase est celle qui prend en compte la sensibilisation de la communauté sur l’importance de la participation des femmes à la gestion des affaires publiques locales. C’est-à-dire l’importance de sa présence dans les instances de prise de décisions.  Pour l’atteinte de L’objectif visé par le Programme RECAFEM4 qui est d’amener les femmes de Pobè à être désormais en grand nombre dans les instances de décisions,  ne peut se faire sans la forte mobilisation de celles-ci afin de  s’imposer au niveau des listes électorales pour les élections prochaines.  Une doléance a été faite par les femmes de Pobè à l’endroit de Rifonga et Wanep Bénin afin qu’une sensibilisation soit organisée à l’endroit des hommes aussi afin qu’ils sachent qu’ils doivent laisser leurs femmes participer à la chose politique.  Pour Cyprienne Laibi, bénéficiaire de ce programme,  RECAFEM EST un  programme suisse appuyé  techniquement par  CARE et piloté par  Consortium Wanep-Rifonga Bénin (CWR). Il vise à l’amélioration de la représentation féminine dans les  instances de décisions, c’est à dire  dans la gestion des affaires publiques. L’initiative de cet appui pour l’amélioration de la représentation féminine est née suite au tableau peu reluisant que présente  le  Bénin dans cette promotion des femmes, même au sein du conseil communal de Pobè. Pour cette dernière, il est temps que les femmes se lèvent et parlent d’une même voix afin de lutter pour se faire des places dans les instances de décisions.

Kola Paqui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite