Audit 2017 des états financiers du Port autonome de Cotonou : Comme en 2016, refus des auditeurs de certifier

1 439

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les irrégularités observées un an plutôt persistent)

Au Port autonome de Cotonou, les années passent et se ressemblent en ce qui concerne la gestion comptable de cette société d’Etat. Les irrégularités observées en 2016 et qui ont fondé le refus de certification des comptes par les commissaires aux comptes n’ont pas connu d’amélioration en 2017. Aussi, le rapport de l’audit des états financiers du Port autonome de Cotonou exercice clos au 31 décembre 2017 est un refus de certifier. Comme en 2016, les arguments qui ont milité en faveur de cette opinion sont : irrégularités relevées dans le rapport d’inventaire des immobilisations, des soldes clients anormalement créditeurs et non justifiés d’un montant de 371 990 kFCFA. Incohérence dans les comptes Etat Tva avec la réalité des opérations, écarts de 594 776 kFCFA entre les montants du compte fournisseur et les soldes confirmés par les fournisseurs pris en sondage, etc.

Matin Libre poursuit sa série de publications des rapports d’audit des sociétés d’Etat. Après la Soneb et la Cobenam, voici le rapport de l’audit des états financiers au Port autonome de Cotonou, exercice clos au 31 décembre 2017. Comme il est dit dans le rapport, les manquements et irrégularités observés peuvent être l’œuvre de fraude ou d’erreur.

Télécharger le Rapport Général des Commissaires aux Comptes du PAC

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite