‘’Course rose’’ contre le cancer de sein : Canal+ ”s’abonne” à l’événement de l’Ong Oasis

253

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une course suivie de sensibilisation et de dépistage du cancer de sein. C’était samedi 20 octobre 2018 à Cotonou, Place des Martyrs. La cause que défend l’Ong Oasis à travers cette action étant sociale, Canal+ Bénin n’a pas hésité à s’y associer.

« Le cancer du sein prend de plus en plus d’ampleur au Bénin. C’est une maladie qui touche essentiellement les femmes, et les femmes dans leur féminité. Donc pour moi, il était important, en tant que femme, de faire quelque chose contre l’évolution de cette maladie dans notre pays le Bénin ». Et ce que Maessarath Rafiou, Manager de l’Ong Oasis a décidé de faire contre le cancer du sein qui tue des centaines de milliers de femmes chaque année dans le monde, c’est la ” course rose” assortie d’une campagne de sensibilisation et d’initiation à l’auto palpation des seins. Samedi dernier c’était la 4eme édition avec un programme conséquent. « Aujourd’hui, on a un programme en deux parties. On a la course rose. Après la  course, on a sur le site, des ateliers de sensibilisation et d’initiation à l’auto examen’ du sein. En deuxième position, on a à Porto-Novo, le 27(octobre Ndlr), camp rose de dépistage gratuit aux femmes », a dévoilé la Responsable de l’Ong Oasis. Pour ce qui est de la course, elle a mobilisé près de 300 jeunes, hommes et femmes, qui ont enfilé surplace de T-shirts griffés Course rose, Canal+, numéros d’identification autocollants à l’appui. Sous la direction de coaches rompus en la matière, ils se sont d’abord échauffés à la Place des Martyrs, pour la mise en condition, puis ont couru suivant l’itinéraire Place des martyrs-aéroport-carrefour Erevan- boulevard Censad-ministère des Affaires étrangères- Place des martyrs. « La cible qui court,  ce sont les jeunes. On dit les jeunes sont l’avenir d’un pays. Donc on fait cet événement à titre préventif pour rappeler aux gens l’importance de l’activité physique, pour ensuite les amener à avoir de bons gestes, pour maintenir leur santé parce que le cancer du sein n’est pas que féminin. Tous les hommes peuvent avoir aussi le cancer du sein. C’est pour cela que tout le monde est concerné », a confié Maessarath Rafiou. Elle va ainsi inviter la population à « s’informer sur le cancer du sein qui est une réalité au Bénin afin qu’on puisse faire régresser cette maladie, qu’on puisse être à même de pouvoir se dépister et de pouvoir aller à l’hôpital pour éviter les complications ».  L’initiatrice et organisatrice de l’événement n’a pas manqué, dans son message, de remercier le partenaire officiel Canal+Bénin.

Pourquoi Canal+Bénin sur le terrain de la lutte contre le cancer du sein?

 

À cette question, Afoussat Traoré Responsable à la communication de Canal+Bénin qui avait à ses côtés la chanteuse béninoise QueenFumi, ambassadrice de Canal+ (toutes deux participantes à la course),  a été on ne peut plus claire: « Canal+ s’engage pour toutes les actions sociales, pour tout ce qui impacte la population (…) Donc cette initiative de Oasis Bénin nous a semblé juste et louable. Il était totalement normal que l’accompagnions. Notre engagement est avant tout de cœur. Comme vous le voyez, une grande partie du stand de Canal+ s’est déplacée ce matin pour courir effectivement (…). C’est la 4eme édition mais c’est la première fois que Canal+ accompagne l’événement. Nous allons nous y associer pour les autres éditions ».

Il faut souligner qu’avant le lancement de la course, une minute de silence a été observée en mémoire d’une amie à Maessarath Rafiou, morte du cancer du sein.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite