Match Bénin # Algérie : Quand le Ministère des sports joue sa partition

305

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

On a beau critiqué le Ministère des sports quant à la gestion du sport en général et du football en particulier. Mais donnons à César, ce qui lui revient. La victoire du Bénin face à l’Algérie (1-0), au soir du mardi 16 octobre est non seulement la résultante de l’union sacrée autour de l’équipe mais aussi de l’organisation qui a entouré cette confrontation. Le Ministère des sports, loin de le défendre, a joué sa partition dans cette historique victoire, tout comme les joueurs, le staff technique, le public et le peuple béninois tout entier. Le gouvernement béninois, par l’entremise du Ministère des sports a mis les moyens conséquents à disposition pour que l’équipe soit sur-motivée. D’abord, c’est pour l’une des premières fois que l’Etat béninois affecte un avion pour rallier son équipe d’un autre pays, 24 heures après avoir livré un match. Ensuite, l’organisation autour de l’équipe 48 heures après le match Aller à Blida est d’une aisance particulière qui a permis à l’équipe de mieux se préparer dans les meilleures conditions. De plus, il n’y a pas eu de problème de primes comme cela se passait par le passé. La motivation était de mise pour atteindre l’objectif. Enfin, le fait d’avoir rendu libre et gratuite l’entrée au stade a permis à la population de se déplacer massivement pour apporter sa touche de 12e joueur au Team National. Ceci, malgré la forte pluie de ce mardi 16 octobre, qui ne permettait pas d’envisager la mobilisation du public autour de son équipe. En somme, chaque partie a joué son rôle et c’était dans l’intérêt du football béninois.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite