Les premières journées scientifiques de l’ABM-Bénin s’y sont consacrées

795

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Association des biologistes médicaux du Bénin (ABM-Bénin) a organisé le samedi 13 octobre 2018, les journées scientifiques à MB Hôtel au quartier Ouinlinda à Porto-Novo.

Nombreux, les biologistes médicaux ont répondu à cet appel du bureau national de leur association qui à travers cette première édition des journées scientifiques, a voulu que ceux-ci se penchent sur les maux qui minent leur corporation à travers le thème:  » Le biologiste médical face aux réformes sectorielles dans la santé ». Ces premières journées scientifiques de la section départementale Ouémé/Plateau de l’Association des biologistes médicaux du Bénin (ABM-Bénin) a eu comme parrain le Directeur Général de MB Hôtel Mathieu Bah. Plusieurs communications ont été présentées pour expliquer le thème des journées scientifiques « Le biologiste médical face aux réformes sectorielles dans la santé » elles ont été animées par Docteur Ange Houssou. Plusieurs personnalités notamment le président national de l’ABM-Bénin, Docteur

Eric Yves Denon, le directeur départemental de la santé Ouémé Simplice Tokpo, le  2ème adjoint au maire de la ville de Porto-Novo, Docteur François Ahlonsou, au nom du maire de la ville, est venu faire les civilités à l’ABM-Bénin la présence du secrétaire général du Synabiot-Bénin  a été aussi remarquée au cours de ces journées scientifiques.  Le directeur départemental de la santé de l’Ouémé, Dr Simplice Tokpo, a procédé à l’ouverture de cette 1ère édition de la journée scientifique du biologiste médical de l’Ouémé-Plateau, organisée par l’Association des biologistes médicaux du Bénin (ABM-Bénin). Le responsable départemental de l’Ouémé de l’ABM-Bénin, Irénée Akibou, a rappelé que leur organisation a vu le jour à Porto-Novo en 2012. Aussi, a-t-il précisé que le thème retenu pour cette rencontre vient à point nommé. Une manière pour ce dernier, d’inviter ses collègues, à faire preuve de sérieux dans l’exercice de leur mission. « Cette journée permettra à la jeune organisation de se doter d’une ligne de conduite et de se pencher sur toutes les réformes », a-t-il ajouté. Quant au président de l’ABM-Bénin, Dr Yves Eric Dènon, il a levé un coin de voile sur le rôle de cette organisation, qui fait suite à un constat qui était que ce seul corps  a plusieurs dénominations à la fois. Parlant du niveau requis pour être membre de l’association, il a déclaré que le diplôme de base est la licence. Depuis sa création, il a signalé que trois congrès ont été tenus, en 2012, en 2015 et en 2017, mais il a été décidé pour 2018, de l’organisation d’une journée scientifique de réflexion. Le directeur départemental de la santé de l’Ouémé, Dr Simplice Tokpo, a informé l’assistance que les biologistes médicaux constituent une corporation d’élite dans le système sanitaire, à travers les actes. « Vous avez bien choisi le thème qui cadre bien avec l’actualité, s’agissant des réformes du système sanitaire », a-t-il évoqué. Il n’a pas manqué d’inviter les biologistes médicaux à se conformer au décret régissant l’exercice de la clientèle privée.

Kola Paqui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite