Le Prix de la Critique africaine sera décerné

361

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

A l’occasion de la 29ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage qui se tiendra du 3 au 10 novembre 2018 à Tunis, la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC) décernera le Prix de la Critique Africaine ‘’Paulin Soumanou Vieyra’’ au meilleur long métrage africain de fiction sélectionné par le Jury de la FACC dans la compétition officielle.
Le Jury de la FACC aux Journées Cinématographiques de Carthage 2018 est composé de cinq critiques membres de la FACC comme suit : Oumy Régina SAMBOU (Sénégal), Samir ARDJOUM (Algérie/France), Pélagie NG’ONANA (Cameroun), Ahmed GASMI (Tunisie) et Rodéric DEDEGNONHOU (Bénin). Hormis le jury qui décernera le Prix de la Critique Africaine ‘’Paulin SoumanouVieyra’’, la FACC s’associera à d’autres activités des JCC 2018.

Au sujet du Prix de la Critique Africaine …

Le Prix de la Critique Africaine ‘’Paulin Soumanou Vieyra’’ est un prix initié par la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC) et attribué par un jury de critiques dans l’objectif d’encourager un cinéma de bonne facture artistique. Il servira également à aider les jeunes talents émergents. Décerné pour la première fois au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) 2013 au Nigérian Newton Aduaka pour son film « One man’s show », ce prix a été relancé en 2016 par la FACC. Au Luxor African Film Festival (LAFF) de 2016, le Prix de la Critique Africaine est remporté par le Marocain Hicham Lasri pour son film « Straveyour Dog ». La même année aux Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) à Tunis, ce prix est décerné au film « Clash » de l’Egyptien Mohamed Diab. « Les hommes d’argile » du Marocain Mourad Boucif en est le lauréat au Festival international du film transsaharien de Zagora en 2016. Au Fespaco 2017 (Burkina Faso), c’est au Marocain Saïd Khallaf que revient le prix de la FACC avec son film « A mile in myshoes » également étalon de Bronze de Yennenga. Au Durban international Film Festival (Afrique du Sud) le jury de la Critique Africaine a décerné son Prix au film « Serpent » de la Sud-africaine Amanda Evans, aux JCC (Tunisie) de la même année, le film « Le train de sel et de sucre » du Mozambicain Licinio Azevedo a été primé. Au Festival de Zagora (Maroc) en 2017, le long métrage « Tant qu’on vit » de Dani Kouyaté du Burkina Faso a été récompensé.

La FACC, partenaire des cinémas d’Afrique

Créée à Tunis le 8 octobre 2004 en marge des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC) est une organisation non gouvernementale qui regroupe des associations africaines de critiques de cinéma ainsi que des membres individuels, présente dans 33 pays sur le continent et dans la diaspora. Aujourd’hui, la FACC compte plus de 350 journalistes qui ont produit plus de 4 000 articles, tous genres confondus, sur les cinémas d’Afrique et gratuitement disponibles sur le site www.africine.org. Ce site web est le leader mondial en termes d’information et de contenu sur les cinémas d’Afrique et de la diaspora avec une base de données de près de 17 000 films référencés.

Source : Africine

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite