6ème édition du festival des danses endogènes : La richesse culturelle béninoise portée au pinacle

344

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une variété de tableaux de dansea été exposée dans le cadre du déroulement de la sixième édition du festival des danses endogènes organisé par le danseur professionnel, Léon Houyè alias ‘’Sakpata Zogbo’’. La place publique de Zogbo Sato était noire de monde samedi. Sous le regard stupéfait des spectateurs ayant effectué le déplacement du lieu public, une diversité de manifestations artistiques et culturelles a dressé le tapis rouge. Des rythmes tels que le Tchingounmè, le Agbéhoun, le Agbadja, le Akonhoun ainsi que des spectacles de théâtre ont été majestueusement exécutés au grand bonheur du public. En présence du Directeur du Fonds des arts et de la culture, Gilbert Dèhou-Malè, du directeur de l’ensemble artistique national, Marcel Zounon, du maître chorégraphe Alladé Koffi Adolphe, du parrain de l’événement, Kéta Paul et plein d’autres personnalités politico administratives, l’apothéose des danses endogènes a été célébrée. Des groupes, les étoiles brillantes de Théodore Agbotounou, Energie, en passant les élites, les archanges, le ballet fédéral et les femmes battantes, tous les ingrédients ont été mijotés pour servir la part belle de la sauce aux populations de Zogbo et environ. C’est tout simplement un pari gagné pour ‘’Sakpata Zogbo’’ qui entend faire ce qui est en son pouvoir pour hisser les couleurs de la danse béninoise très haut dans le monde.

TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite