3e journée des éliminatoires de la Can 2019 : Logique victoire de l’Algérie face au Bénin

376

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les Ecureuils du Bénin ont été battus à Blida par l’équipe d’Algérie  (2-0). Un match comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can), Cameroun 2019. Les poulains de Michel Dussuyer ont donc l’obligation de bien réagi mardi prochain en match retour pour se coller à l’Algérie.

Dominateurs, les Algériens, poussés par leur public ont réalisé l’essentiel en infligeant un revers aux Ecureuils du Bénin (2-0). Deux erreurs de manque de concentration et sur des coups de pieds qui ont été fatales à Michel Dussuyer et son équipe. Le premier but a été marqué par Ramy Bensebain (18e) sur un Conner repoussé par Fabien Farnolle dans les pieds du buteur algérien. Et le second but a été encaissé à la 73e minute de jeu par Bagdad Bounedjah. L’Algérien a pris en vitesse sur 30 mètres Junior Salomon qui n’a pu rien fait, de même que le dernier rempart béninois.

Des choses à corriger…

L’équipe béninoise a montré de l’envie, de la volonté. Toute chose qui ne suffit pas dans un match de football. L’engagement y a manqué, de même que la concentration. La défense, contrairement au match de Lomé, n’a pas été sereine. Beaucoup de flottement dans les couloirs notamment Seïdou Barazé (côté droit) et Emmanuel Imorou (latéral gauche) qui ont été très limités et qui retardaient le jeu. Un milieu de terrain où on retrouvait uniquement le capitaine Stéphane Sessegnon qui a aussi commis quelques erreurs de concentration qui auraient pu être fatales à l’équipe. Heureusement que Abdul Khaled Adénon et olivier Verdon ont répondu présents. Jordan Adéoti n’a pu montrer grande chose à l’image de Steve Mounié, émoussé en attaque. Les ailiers Jodel Dossou et David Djigla remuants pourraient mieux faire pour inquiéter davantage la défense algérienne mais l’expérience algérienne a eu raison d’eux.

Nécessiter de gagner mardi prochain…

Plus d’erreur mardi prochain à Kouhounou. Le Bénin doit impérativement gagner ce match pour se coller à l’Algérie en tête de classement avec 7 points (+03). Michel Dussyer a donc encore 24 heures pour trouver la stratégie devant vaincre le signe indien. Pour rappel, le Bénin reste 2e au classement avec 4 points (-01) derrière l’Algérie et devant la Gambie et le Togo (deux points chacun) qui se sont neutralisés à Lomé (1-1).

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite