L’ONG « Bénin Villes Propres » : Don de barque à ordures à la prison civile de Cotonou

1 635

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans l’après-midi de ce mercredi 10 Octobre 2018, L’ONG « Bénin Villes Propres »est allé offrir une barque à ordures à la prison civile de Cotonou. Ce geste s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des projets de l’ONG,qui consiste à agir pour l’assainissement et l’amélioration du cadre de vie.

En présence du régisseur de ce centre carcéral, le Président de l’ONG, Alain Adjibadé a expliqué que l’objectif est d’aider les pensionnaires de cette maison d’arrêt à disposer d’une barque où déposer les ordures et autres déchets après les usages ménagers. Pour lui, au-delà de leur situation quotidienne peu reluisante, c’est capital qu’ils aient un cadre de vie sain pour une meilleure santé lors de leur séjour carcéral. C’est en cela que l’ONG « Bénin Villes Propres » voudrait se montrer utile et apporter sa partition. Pour le régisseur de la Prison Civile de Cotonou, l’acte est salutaire et est venu à point nommé, en ce sens que la barque, dit-il, va permettre de gérer efficacement les déchets qui se produisent dans ce milieu carcéral. Il a pour finir remercié l’ONG pour le don et espère qu’elle ne s’arrêtera pas en si bon chemin. À l’occasion, le Président Alain Adjibadé a tenu à exprimer toute sa gratitude à tous les partenaires, en l’occurrence la Préfecture de Cotonou, le Ministère du Cadre de Vie et les bonnes volontés qui soutiennent les activités de l’ONG « Bénin Villes Propres ». Aussi, faut-il le rappeler, ce don marque le début d’une série d’activités que l’ONG a inscrites dans son agenda et qui entrent en ligne de compte du toilettage général de la ville métropole du Bénin en cette période où l’environnement est célébré dans toutes ses dimensions.

 

Kamar ADJIBADE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite