Journée mondiale contre la peine de mort : Les leaders religieux et traditionnels en lutte contre la vindicte populaire

179

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans le cadre de la célébration de la 16ème  Journée mondiale contre la peine mort, les leaders religieux et traditionnels ainsi central pour l’éradication de la vindicte populaire. C’était ce mercredi que les Organisations de la société civile ont tenu une assise pour échanger sur la question. Objectif, proposer des approches de solutions à l’Etat 10 octobre 2018 à l’Institut français de Cotonou.

Organisée par Amnesty International Bénin et l’Ambassade de France avec le soutien technique de la communauté Sant Egidio et l’Action Chrétienne pour l’Abolition de la Torture, la table ronde s’est accentuée sur l’urgence de l’éradication de la vindicte populaire qui non seulement devient de plus en plus récurrente dans la société mais aussi constitue en même temps une atteinte et une violation manifeste portée à la vie de l’être humain. Ainsi, à travers une déclaration présentée par le porte-parole Imame Moutawakil de Calavi Agora, les leaders religieux et traditionnels s’engagent à poursuivre l’éducation à la préservation de la vie humaine conformément aux préceptes religieux et traditionnels qui reconnaissent et promeuvent la sacralité de la vie humaine. Ils comptent continuer la sensibilisation des populations sur la sacralité de la vie humaine suivantles saintes écritures. Par ailleurs, ils recommandent aux pouvoirs publics et politiques de poursuivre et d’appréhender les auteurs, les co-auteurs et les complices d’actes de vindicte populaire; de documenter les cas antérieurs de vindicte populaire afin de rendre justice aux victimes et de crédibiliser le milieu carcéral et renforcer la réinsertion sociale des détenus afin de prévenir les cas de récidives. De plus, ces leaders religieux et traditionnels veulent que le gouvernement renforce l’éducation aux droits humains à l’école et au sein de la famille. Ils désirent que le Bénin soit doté d’une loi qui criminalise la vindicte populaire.

 

Alida ADJAHO (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite