Chirurgie pédiatrique gratuite au CHUD-OP : Une initiative de l’Ong ‘’La Chaîne de l’espoir’’

145

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Organisation non gouvernementale ” La chaîne de l’espoir ” a organisé, du dimanche 30 septembre 2018 au vendredi 05 octobre 2018 au Centre hospitalier universitaire départemental de l’Ouémé et du Plateau (CHUD-OP), une mission foraine qui est d’ailleurs sa première au Bénin et qui a permis d’opérer gratuitement plus d’une centaine d’enfants des parents démunis venus d’un peu partout des contrées du Bénin. Cette action  rendue possible par  La Chaîne de l’espoir, une Ong française qui vole au secours des enfants en souffrance au plan sanitaire. À la fin de la mission, environ 130 enfants souffrant d’affection et de mal formation au niveau des membres inférieurs ont été opérés, a confié à la presse  le professeur Michel Fiogbé du CNHU-HKM, chef de la mission. “… C’est une mission totalement gratuite de la consultation jusqu’à l’hospitalisation en passant par la chirurgie.”, a-t-il expliqué. À la question de savoir les critères qui ont prévalu à la sélection des enfants opérés, le professeur Michel Fiogbé a rassuré que la mission foraine a ciblé les plus démunis. Et pour y parvenir, il y a eu un tri qui a permis de retenir environ 130 enfants sur les 461 dont les dossiers ont été consultés. Un tour au bloc opératoire a permis de voir en action  l’équipe du professeur Michel Fiogbé constituée du docteur Joseph Akodjènou,  médecin anesthésiste réanimateur à l’Homel, du médecin René Ahossi, anesthésiste réanimateur au CHUD-OP, du Docteur Chantal Chazelet, anesthésiste à l’hôpital de Grenoble en France et de quatre médecins en spécialisation de chirurgie pédiatrique. Pour le professeur Michel Fiogbé, le but visé par l’Ong la chaîne de l’espoir est non seulement de porter secours aux pauvres mais également de permettre aux médecins en spécialisation de faire leurs expériences. À ce propos, Roméo Houégban, médecin en formation en chirurgie pédiatrique, rencontré dans l’un des quatre plateaux  retenus pour la mission au niveau du bloc opératoire, a dit toute sa joie de pouvoir participer à cette mission. Même son de cloche au niveau du docteur Chantal Chazelet qui se dit prête pour participer à d’autres missions foraines au Bénin car pour elle, l’ambiance a été des plus conviviales.  Seulement elle souhaite qu’à l’avenir dans la préparation des missions qu’une idée soit donnée sur la qualité des patients pour que des dispositions soient prises parlant de la disponibilité des matériels adéquats. Pour Prosper Adigbli, chef programmes de l’Ong La chaîne de l’espoir à Lomé au Togo, c’est un plaisir de pouvoir impacter une centaine d’enfants donc de foyers. “Cette mission est la toute première au Bénin et nous comptons pour le moment l’organiser une fois par an.”, a-t-il promis pour rassurer les nombreux enfants qui n’ont pas été pris en compte par cette mission. C’est également l’occasion pour Prosper Adigbli de lancer un appel à l’endroit du gouvernement car sur 10 enfants, 08 souffrent de mal formation au niveau des membres inférieurs. Quant au directeur général du CHUD-OP, Léon Aïtcheou, c’est un honneur pour son personnel, son équipe et lui de recevoir cette mission. “.. Cette mission nous a permis de constater que nous avons besoin d’un chirurgien pédiatre et nous nous engageons à le prendre pour le bonheur de nos usagers.”, a-t-il poursuivi. Si cette mission a été une réussite, c’est parce que le gouvernement a doté le centre d’équipements tels que les tables d’anesthésie et les respirateurs, a laissé entendre le directeur Léon Aitcheou. C’est pourquoi il faut remercier le président Patrice Talon et le ministre de la Santé, qui œuvrent de plus en plus au renforcement du plateau technique des centres hospitaliers. À noter pour finir que dans cette mission, le CHUD-OP a pris en charge le volet hospitalisation des enfants.

Kola Paqui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite