Match Algérie # Bénin : Le groupe de Dussuyer se reconstitue à Paris

349

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

«C’est vraiment bien, cette décision de faire le regroupement à Paris pour le match contre l’Algérie. Car, ça nous évitera des tracasseries de l’Europe à Cotonou avant de rallier Alger». Cette phrase est sortie au cours d’une discussion informelle entre joueurs de la sélection nationale du Bénin, dans la mi-journée de ce lundi, dans leur camp de base dans la Capitale française. Capitaine Stéphane Sessègnon et ses camarades se sont retrouvés dans une ambiance détendue (taquineries et tapes amicales) pour ce stage de quelques jours. Jusqu’en début d’après-midi, le groupe était fort d’une bonne douzaine de joueurs (Junior Salomon, Jean Marie Guera, Stéphane Sessègnon,  Emmanuel Imourou, Jodel Dossou, Khaled Adénon, Moïse Adilehou, Jordan Adéoti, Désiré Azankpo, Sessi d’Almeida, Seïdou Barazé, Olivier Verdon et David Kiki). Le reste du “contingent ” est attendu dans les heures à venir.

Les Ecureuils déjà dans le bain…

 

La sélection nationale du Bénin a effectué sa première séance d’entraînement dans l’après-midi de ce lundi 8 octobre à Paris, quelques heures seulement après l’arrivée des joueurs. Dans l’enceinte du stade Sauvnej (qui appartient à un club de district), Michel Dussuyer a soumis son groupe à un menu léger. «C’est un travail déjà en fonction de l’effectif qui est là. On a individualisé un peu la charge du travail. Travail de récupération pour ceux qui ont joué le samedi. Travail athlétique supplémentaire pour ceux qui ont joué le vendredi», a laissé entendre le technicien Français. Le stage se poursuit ce mardi avant que la délégation béninoise ne rallie Alger mercredi prochain pour le match du vendredi 12 octobre 2018 à Blida.

De Paris, Narcisse ALLOSSE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite