Lancement de l’année pastorale 2018-2019 : Le Père Nestor Attomatoun pour une gestion paroissiale concertée

745

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En ce dimanche 07 octobre 2018, les fidèles de la paroisse Saint André de Banigbé dans le diocèse de Porto-Novo,ont pris part au lancement de l’année pastorale 2018-2019,sur le thème << Église Famille de Dieu, Lieu de Fraternité, de Prière et de Mission >>. Cette journée a débuté par une messe à 07h présidée par le Père Nestor Attomatoun curé doyen du doyenné de Bobigny et curé de la paroisse, assisté par l’abbé Hyppolite en présence des fidèles. Après la lecture de l’évangile selon saint Marc 10,2-16 qui se résume comme suit ” Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas”, le père Nestor, a dans son homélie mis plus l’accent sur le bonheur qui se trouve dans le mariage, le mariage qui est une volonté et désir de Dieu. << La femme est assortie de l’homme. Étant la dernière créature de Dieu, elle est créée à une condition bien précise. Rompre la solitude de l’homme, lui apporter la joie et surtout la quiétude du cœur. Femme, tu es aide pour l’homme et rien que cela mais pas autres chose donc.  Que l’homme ne fait pas de la femme son esclave >>, dira-t-il. Après la messe, les fidèles se sont donnés à la méthode de la lutte contre le paludisme sur la paroisse en consommant la tisane l’artemisia, qui est une plante qui guérit à 99% le paludisme. Ensuite ils ont procédé à la visite de la ferme la Providence qui est la maison productrice de l’artémisia à Bobigny. À 11h30 le père Nestor a tenu une assise avec les responsables des groupes de jeunes, d’enfants, de prières, des chorales, des associations, des stations secondaires, le conseil paroissial et le conseil économique de la paroisse, pour mettre en place et évaluer les stratégies d’actions pour la bonne marche de l’année pastorale sur la paroisse. Le père demande alors aux responsables que la lettre de Saint Paul apôtre aux philippiens 2,1-11 soit la parole de Dieu qui les conduira toute l’année. À la fin, un repas fraternel a été partagé entre les responsables et toutes les personnes présentes à la séance.

Christian A. (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite