Contentieux des marchés publics et partenariat public-privé : Les avocats béninois s’approprient la loi sur le Ppp

1 441

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les avocats inscrits au Barreau du Bénin ont été conviés, vendredi 05 octobre 2018, à un important séminaire de formation sur les contrats publics, internationaux, et les partenariats publics-privés. Le présent atelier qui est le cinquième de la série de formations initiée par l’Ordre des avocats du Bénin, vise une meilleure appropriation des différents contours de la loi sur le partenariat public-privé par les acteurs de la justice. Les communications ont été animées par Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle et Christine Maugue, présidente de la 7ème chambre du conseil d’état en France…

« Le contentieux des marchés publics et partenariats publics et privés », c’est le thème de ladite formation qui s’est déroulée dans les locaux du Ministère des affaires étrangères. Il a été question de renforcer les capacités des avocats béninois sur le nouveau mode de contractualisation ainsi que les contours de la commande publique en lien avec les exigences du partenariat public-privé. Dans son mot de bienvenu, le bâtonnier du barreau du Bénin, Me Yvon Detchenou a souligné la nécessité pour l’appareil juridique d’accompagner efficacement la mise en œuvre des partenariats publics-privés. Lesquels partenariats, le gouvernement accorde une place de choix dans son programme d’actions. Une franche et fructueuse collaboration entre les différents acteurs de l’appareil juridique s’impose donc pour garantir une célérité des procédures de la mise en place à la sécurisation des contrats publics, internationaux etc. Tout en estimant que la présente assise reste une occasion pour mener des réflexions profondes sur les aspects liés à loi sur le Partenariat public-privé, il s’est acquitté d’un devoir de reconnaissance à l’endroit de l’Ambassade de France pour son appui à la série de formations. Quant à l’Ambassadrice de la France au Bénin, Véronique Brumeaux, elle s’est réjouie de l’étroite collaboration entre le barreau du Bénin et celui de la France avant d’évoquer la pertinence et l’importance de la formation. Procédant à l’ouverture de la séance, le Garde des sceaux, ministre de la justice, Sevérin Quenum a dit toute sa gratitude à l’Ambassade de la France pour sa contribution à la formation continue des avocats béninois. Pour l’autorité ministérielle, la commande publique demeure un terrain nouveau dans la relance économique du Bénin et il importe d’œuvrer à une meilleure appropriation de la loi sur le partenariat public-privé par les avocats. Notons que les différentes communications ont été animées par le Président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou et la présidente de la 7ème Chambre du conseil d’état en France.

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite