Interdiction d’usage des sachets non biodégradables au Bénin : Près de 2 tonnes de sachets biodégradables réceptionnées par une entreprise

392

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Plus de sachets plastiques non biodégradables au Bénin. Par le vote et la promulgation de la loi n°2017-39 du 26 décembre 2017, il est interdit, la production, l’importation, la commercialisation,  la distribution et  l’utilisation des sachets plastiques non biodégradables. A cet effet, les sachets biodégradables abondent le marché béninois afin que les populations s’en procurent. Ce mercredi, 03 octobre 2018, il a été procédé à la réception de près de deux tonnes de sachets biodégradables dans une entreprise implantée au Bénin…

180 tonnes de sachets biodégradables ont été réceptionnées par une entreprise à Cotonou en présence du directeur général de l’Environnement et du Climat (Dgec), Martin Pépin Aïna.Cette quantité de sachets biodégradables a été réceptionnée conformément aux dispositions précisément l’article 7 de la loi n°2017-39 du 26 décembre 2017 portant interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation, de la distribution et de l’utilisation des sachets plastiques non biodégradables en République du Bénin. Ledit article stipulant que « la production, l’importation, la commercialisation et la distribution des sachets dégradables sont autorisées après homologation par les services compétents de la direction générale de l’Environnement ». A en croire le directeur général de l’environnement, le défi du gouvernement est de couvrir tout le territoire avec les emballages biodégradables, en pagne ou en papier. Toute chose qui nécessite un accompagnement de toutes les structures homologuées importatrices de sachets. Pour conclure, le directeur général de l’Environnement et du Climat a précisé que le gouvernement tient à soutenir toutes les initiatives de sacs en pagne, en jacinthe d’eau ou en papier, car, ces sacs ne créent pas des dégâts dans l’environnement. Après s’être acquitté d’un devoir de reconnaissance à l’endroit des autorités béninoises pour avoir rendu effective, l’importation des sachets biodégradables sur le territoire béninois,  le responsable vente de l’entreprise, Cyrille Hodonou a fait savoir que les sachets biodégradables réceptionnés sont fabriqués à base d’amidon et ne présentent aucune nuisance, ni écotoxicité sur la santé et sur l’environnement. Faisant désormais partie de la dizaine de pays au monde ayant opté pour les sachets biodégradables, le Bénin peut aussi se réjouir d’être le premier pays de l’Afrique de l’Ouest à faire l’expérience. Quant à Anastasie Chodaton, présidente des femmes des marchés de Cotonou, elle s’est dite ravie de la disponibilité des sachets biodégradables avant de rassurer de la poursuite et l’intensification de la lutte contre les sachets non dégradables. Ces sachets biodégradables, selon la  présidente, vont remédier à tous les problèmes de santé liés aux emballages plastiques non biodégradables. A la représentante des Organisations de la Société civile intervenant dans la sensibilisation contre les sachets plastiques, Mélanie Glèlè Langanfin, présidente de l’Ong internationale ‘’Nyonnu Agodjié’’ de saluer la volonté du gouvernement à faciliter l’importation de ces sachets.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite