Coopération internationale : Oliver Nette présente les nouvelles orientations du partenariat Ua-Ue

173

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Chef de la Délégation de l’Union européenne Oliver Nette a offert un déjeuner de presse, Jeudi 4 octobre  2018, à la Résidence de l’Union européenne à Cotonou. L’objectif était de présenter aux hommes des médias, les nouvelles orientations du partenariat Union africaine – Union européenne et les implications pour le Bénin.

L’Unioneuropéenne(Ue) propose une nouvelle alliance entre l’Afrique et I’Europe, une alliance pour des investissements et des emplois durables. En effet, le nouveau partenariat de Union européenne avec l’Afrique, est un partenariat fondé sur un nouveau paradigme d’égal à égal, une relation plus politique, de continent à continent poursuivant l’objectif de créer des investissements et des emplois soutenables. Le focus est mis sur des intérêts partagés: l’appui aux investissements du secteur privé, le multilatéralisme, la sécurité. Et selon les explications du Chef de la Délégation de l’Union européenne au Bénin, Oliver Nette, l’Union procure à l’Afrique 31 milliards d’Euros d’aide publique au développement au cours de la période 2014-2020 pour dynamiser son économie. Elle  est à ce titre, le plus proche voisin de l’Afrique, constituant pour cette dernière, le principal investisseur et partenaire dans le domaine du commerce et du développement, ainsi qu’une source de sécurité essentielle. L’Europe fournit la plus grande part de l’aide mondiale au développement de l’Afrique, a laissé entendre Oliver Nette. Ce qui la place en première position dans la communauté internationale des partenaires et la hisse au rang de principal investisseur en Afrique. Elle propose aussi le libre accès à son marché au moyen d’accords de partenariat économique, d’accords de libre-échange, notamment les zones de libre-échange approfondi et complet avec les pays d’Afrique du Nord, et du régime «Tout sauf les armes» avec les pays africains les moins développés (dont le Bénin). Oliver Nette en conclut à la suite du Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker que l’ « Afrique n’a pas besoin de charité, elle a besoin d’un partenariat équilibré, d’un vrai partenariat. Et les Européens ont besoin au même titre de ce partenariat ». Par ailleurs, signale le Chef de la délégation de l’Ue, les négociations sont en cours, en vue de la signature d’un nouvel accord Acp-Ue, en remplacement de celui de Cotonou, ainsi que la création de l’Assemblée parlementaire paritaire Acp-Ue.

 

Les implication pour le Bénin

 

Le Bénin est un des rares pays en Afrique à bénéficier (grâce à sa stabilité et à son caractère démocratique et respectueux des droits de l’homme), d’importants programmes d’appui budgétaires a  dit le Chef de la délégation de L’Ue et à l’en croire, cet appui est généreux en volume ( 60 % de l’enveloppe bilatérale de 372M euros pour la période 2014-2020 sans compter les mesures complémentaires liées aux appuis budgétaires). A ce titre, le Bénin bénéficiera de 121 milliards FCfa consacrés à l’appui à la bonne gouvernance, 53 milliards de FCfa pour l’accès à une énergie moderne et durable, 53 milliards FCfa pour le développement durable de l’agriculture et 12 milliards de FCfa pour l’appui à, la société civile. Oliver Nette a pour finir, exprimé toute l’attention de l’Ue pour le processus électoral en cours au Bénin.

 

 Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite